Mes dernières chroniques :

samedi 24 septembre 2016

Seuls au monde, tome 1 d'Emmy Laybourne



Résumé :
La fin du monde débute comme un jour ordinaire où tout bascule soudain. Une tempête de grêle. Un accident. Des morts. A peine le temps de retrouver ses esprits qu'il faut déjà courir, chercher un abri. Dehors, la menace plane toujours, contaminant l'air. La grêle n'était qu'un début. Nous sommes quatorze, pris au piège dans un centre commercial. A attendre une aide qui ne viendra jamais. Nous sommes seuls au monde.

Mon avis :
J'avais repéré ce livre dès sa sortie en grand format et du coup, je profite de sa sortie en poche pour découvrir cette histoire qui a plu à pas mal de monde. D'ailleurs, j'en fais partie maintenant.

Dean et son frère partent en bus - comme tous les matins, à l'école. Mais cette matinée là va être différente. Une tempête de grêles fait rage obligeant aux quatorze jeunes à se réfugier dans le centre commercial Greenway ! On peut dire qu'ils ont eu de la chance de se trouver à proximité du centre commercial. Ils ne sont pas au bout de leur surprise, cette tempête a causé énormément de dégâts, du coup, il y a une fuite dans une centrale et l'air est empoisonné. Impossible pour les jeunes de sortir, ils vont devoir vivre ensemble...

Je trouve qu'il n'y a pas spécialement d'action dans ce roman, ils sont tous enfermés et doivent vivre ensemble malgré eux. Par contre, le fait de voir comment ils arrivent à gérer cette situation est intéressante. De plus, dès le premier chapitre on est dans l'histoire, on apprend à connaître les personnages au fil des pages et on commence à se mettre à leur place et avoir peur pour eux.

L'auteure joue plus sur les personnages dans ce tome, tous sont différents et doivent s'entendre. Il faut dire qu'ils sont âgés de cinq à quatorze ans et vivre sans adultes avec la catastrophe qu'il y a eu ce n'est pas facile du tout. Une hiérarchie se met en place, de plus, il faut s'occuper des petits qui réclament souvent leur maman.

Le style de l'auteure est simple et fluide, il faut dire que c'est un jeunesse. Par contre, j'ai trouvé l'écriture un peu haché, à un moment c'est dit que Dean écrit l'histoire mais je trouve pas que ça soit écrit par le personnage...
Il y a aussi un autre qui m'a chiffonné vers la fin de l'histoire, un détail très important et pourtant ils en parlent pas ! Par contre, vu le résumé du deuxième tome ils devront en parler certainement.

En conclusion, un premier tome prenant. J'ai passé un bon moment à découvrir comment les jeunes allaient gérer cette situation malgré leurs caractères bien différents. Même si c'est un jeunesse, l'histoire est intéressante et à part d'un détail peut-être véridique. La fin de ce tome donne envie de découvrir la suite.

Je tiens à remercier les éditions Hachette pour cette découverte intéressante !

vendredi 23 septembre 2016

Gardiens des cités perdues, tome 4 : Les invisibles de Shannon Messenger


Résumé :
Finis les cours à Foxfire et les messages énigmatiques envoyés par le Cygne Noir, Sophie rejoint enfin la mystérieuse organisation clandestine qui lui a fait voir le jour ! Accompagnée de Fitz, Biana, Keefe et Dex, elle quitte les Cités perdues pour Florence, où se trouve le premier indice qui la mènera jusqu’au repaire du Cygne Noir. Là-bas, la jeune fille espère en apprendre plus sur elle-même, mais aussi sur les Invisibles, le groupe de rebelles qui cherche à déstabiliser le monde des elfes.

Pour comprendre l’étrange épidémie qui décime les gnomes, préparer l’évasion de Prentice, prisonnier d’Exil, et affronter la menace grandissante que représentent les ogres, la jeune Télépathe va devoir s’appuyer sur ses camarades et se retenir de foncer tête baissée vers le danger ! D’autant que si de nouveaux alliés apparaissent, des traîtres sortent aussi de l’ombre…

Mon avis : (Attention, risque de spoilers)
Gardiens des cités perdues est une saga génial ! A chaque tome, on en redemande encore. D'ailleurs, vivement la suite !!

On retrouve les personnages pour de nouveaux rebondissements. Il faut dire que ce roman en est rempli. On ne s'ennuie pas en lisant cette saga, il se passe toujours quelque chose !
Cette fois-ci, Sophie et les autres vont rejoindre le cygne noir. Les invisibles sèment le chaos et ils vont essayer de tout faire pour les en empêcher.

Sophie évolue énormément dans ce tome, on voit vraiment que sa personnalité a changé par rapport au premier tome. Il faut dire qu'elle apprend beaucoup de choses et encore beaucoup ne sont pas dévoilées...
J'aime beaucoup Keefe qui se cache derrière ses blagues et son humour mais qui en fait doute de lui en permanence surtout après ce qu'on apprend sur sa famille.
Les autres personnages sont aussi attachants, chacun à un talent bien particulier qui aide dans certaines situations et aussi ils sont présents pour se soutenir.

Le style de l'auteure est simple et fluide, ce tome fait plus de six cents pages et je n'ai pas eu l'impression qu'il était si gros. Même j'en redemande encore ! Cette saga se lit toute seule, l'intrigue est tellement prenante que j'ai lâché le livre que pour dormir et aller travailler.

Parlons de la fin ou n'en parlons pas... non la fin est horrible !!! L'auteure donne vraiment envie qu'on continue saga. Déjà, que je ne compte pas m'arrêter de la lire mais en plus avoir des fins comme ça, c'set horrible.

En conclusion, un quatrième tome à la hauteur de la saga ! Vous hésitez à la commencer ? Non mais foncez !! C'est une saga jeunesse que je recommande car les personnages sont touchants, l'intrigue est prenante et l'univers est génial ! Le prochain tome se fait vraiment attendre...

Je tiens à remercier les éditions Lumen pour cette excellente découverte !

mercredi 21 septembre 2016

Black Widow : Forever red de Margaret Stohl


Résumé :
Alors elle ferma les yeux, et le feu, l'apocalypse, la mort et le vacarme disparurent. Exactement comme la femme rousse.

Mon avis :
Étant une grande liseuse de comics de l'univers Marvel et DC comics, ce livre ne pouvait qu'arriver entre mes mains. Natasha Romanoff alias Black Widow n'est pas un personnage que je connais très bien, elle apparaît dans les comics mais j'en ai lu qu'un sur ce personnage.
En tout cas, je suis très contente que Hachette ai gardé la même couverture en V.O. car elle représente très bien le personnage.
De plus, le fait que l'auteure soit Margaret Stohl, l'auteure de Sublimes créatures m'a encore plus attiré.

Je savais à l'avance que l'enfance de Natasha n'était pas tout rose. Mais là, j'ai appris pas mal de choses. Elle a eu une enfance très difficile mais c'est grâce à ça qu'elle est devenue cette personne maintenant, une personne forte avec du talent, bon le talent est certes, de l'espionnage, mais ça reste un talent.

L'auteure a du faire beaucoup de recherche sur ce personnage pour rester dans la même optique que les comics. Le style de l'auteure est fluide et addictive. Il faut dire que ce livre est rempli d'actions. De plus, l'écriture est recherchée, on a beaucoup de détails.
L'intrigue est prenante, je me suis vite pris à l'histoire !

Dans ce livre on retrouve - en tout cas, pour ma part, l'agent Coulson qui fait parti du S.H.I.EL.D., j'aime beaucoup de ce personnage. On retrouver aussi Tony Stark, qui a toujours le même humour ! Ces petits passages en leur présent sont un vrai plaisir.
On a le point de vue de trois personnages, Natasha, Alex et Ava, qui sont tous les trois les personnages principaux. Entre chapitre, on a aussi un extrait de l'interrogatoire de Natasha dans le cadre de l'enquête du S.H.I.E.L.D..

En conclusion, un roman très intéressant. J'ai passé un bon moment, l'intrigue est prenante et les personnages géniaux ! L'enfance de Black Widow est bien détaillé, on apprend beaucoup de choses sur elle et notamment quand elle est sous l'emprise de Ivan Somodorov. Une chose : laissez-vous tenter !

Je tiens à remercier les éditions Hachette pour cette magnifique découverte !

Sweet d'Emmy Laybourne



Résumé :
Bienvenue à bord de L'Extravagance, la croisière de luxe où tout est possible, y compris se sculpter un corps idéal ! 
En avant-première exclusive, découvrez le Solu, la solution miracle à tous vos complexes. Il n'y a rien de plus doux que de fondre en se faisant plaisir. Effet garanti : on se battrait pour y goûter !*
* Attention : la compagnie ne pourra être tenue pour responsable en cas de dépendance ou d'effets secondaires éventuels...

Mon avis :
J'avoue que le résumé ce livre était très intriguant. Il faut dire que le poids est un sujet important de nos jours...

Hop, on embarque sur L'Extravagance, afin de faire une croisière qui promet du changement ! Le billet étant très cher, sur ce bateau il y aura des célébrités mais aussi des personnes riches. Pourquoi le prix est très élevé ? Car c'est le lancement en avant-première de la Solu !! La Solu est un complément nutritif qui fait maigrir. C'est pour cela que Vivika a entraîné Lauren sur ce bateau. Toutes les deux font du quarante-six, Lauren se trouvant belle décide d'accompagner Vivika pour lui faire plaisir ! Au bout de deux jours, on voit les personnages qui maigrissent à vue d'oeil, mais par contre, les prochains jours, quels seront les résultats ? A vous de le découvrir !!

On a le point de vue de deux personnages : Lauren et Tom.
Lauren est une jeune fille qui n'a pas spécialement d'argent, mais sa meilleure amie, Vivika, oui. C'est le père de Vivika qui a payé son billet du coup, Lauren était partante de partir faire une croisière gratuitement. Pour elle, les kilos en trop ne sont pas du tout moche, bien au contraire, elle a grandit dans une famille aimante et elle sait qu'elle rencontrera qui l'aimera comme elle est. 
Tom est embauché pour faire la promo de la Solu. Il est charmant et très connu car enfant il a joué un rôle dans une série. Il n'est pas très emballé par cette croisière mais ça va lui faire une sacré pub.

L'intrigue se met en place petit à petit, il faut dire qu'au début le soleil brille, les filles profitent de se détendre... mais quand arrive l'action (d'ailleurs, je ne peux pas vous en dire plus) tout se déchaîne. 
Le style de l'auteure est simple et fluide, l'histoire se lit rapidement, l'alternance des points de vue apporte un bon rythme de lecture.

Par contre, la fin est trop ouverte à mon goût. Non ce n'est pas une fin ça ! Je me suis même demandée s'il manquait des pages à mon livre... Je me suis imaginée plusieurs fins mais je ne trouve pas ça terrible ! J'aime bien que l'auteure nous raconte sa fin ! Un petit déçu sur ce point au final.

En conclusion, un sujet intéressant. Le poids est de nos jours un sujet très important, toujours à se comparer aux autres, à critiquer les personnes en surpoids ou alors les personnes très maigres... J'avoue que la Solu aurait été un très bon complément mais au final pas vraiment... A part la fin du roman qui n'est pas une fin en soie, ce livre est plaisant.

Je tiens à remercier les éditions Hachette pour cette découverte !

mardi 20 septembre 2016

DanMachi : La légende des Familias, tome 1 de Fujino Ōmori & Suzuhito Yasuda


Résumé :
Nombreux sont les dieux venus s’installer dans la Cité-Labyrinthe d’Orario, bénissant les mortels qui s’aventurent dans son dédale souterrain en quête de pouvoir, de fortune…
… ou de filles ?! C’est en tout cas le souhait de Bell Cranel, un aventurier novice sous la bénédiction de l’impopulaire déesse Hestia.
Sauvé de justesse par la belle Aiz Wallenstein, une épéiste hors pair, Bell s’engage à suivre ses traces et à devenir un aventurier digne de se mesurer à elle.

Bien décidé à relever ce nouveau défi, Bell plonge dans le mystérieux Donjon avec une énergie nouvelle qui ne manquera pas d’attirer l’attention de certains dieux.

Mon avis :
La couverture de ce roman m'a attiré. Il faut que cette maison d'édition publie de beaux livres et le résumé de celui-ci me tentait bien ! Et j'ai passé un très bon moment avec cette histoire.

Bell, âgé de quatorze ans, vient d'arrivé à Orario. Il est venu dans cette cité car elle a un immense donjon labyrinthe qui est visité par des aventuriers. Bell est un aventurier maintenant mais lors d'une expédition, il va être sauvé par Aiz Wallenstein, une fille dont tout le monde en entend parler car c'est la meilleure. Bell est bien décidé à devenir plus fort pour égaler cette fille.

Il n'y a pas spécialement d'action dans ce roman, on apprend l'univers de l'auteur au fil des pages mais ce n'est pas pour autant que je me suis ennuyée au contraire, le livre se lit rapidement. On est pris dans l'histoire dès les premières pages.

Le style de l'auteur est simple, il y a de l'humour dans ce roman qui apporte un plus. Il faut dire que Bell rêvait d'être un aventurier pour rencontrer des filles et même si au début il n'en rencontrait pas spécialement, là il est servi.
L'univers est riche, j'ai beaucoup aimé en apprendre sur la mythologie des dieux, des familias et des donjons. J'ai été complètement prise dans l'histoire.
Par contre, je trouve qu'il y a moins d'illustrations que dans Sword art online où alors c'est parce qu'il est plus petit. Mais en tout cas, j'adore retrouver une illustration d'une scène, ça permet encore plus d'imaginer la scène.

En conclusion, un bon premier tome ! L'univers se met en place, Bell est un personnage qui a de l'ambition. Je sens qu'il va vivre encore de belles aventures ! Ofelbe est une maison d'édition qui m'attire beaucoup, vivement de découvrir la suite.

Je tiens à remercier les éditions de m'avoir fait découvrir cette histoire !

lundi 19 septembre 2016

Cell 7, tome 1 de Kerry Drewery


Résumé :
On vient de l'apprendre : Jackson Paige, l'ancienne vedette de télé-réalité, a été assassiné.
La coupable, restée sur les lieux du crime, a déjà tout avoué. Il s'agit de Martha Honeydew, seize ans.
En vertu de la loi des Sept Jours de Justice, Honeydew a été placée en détentioin dans la Cellule 1 du couloir de la mort. C'est la première adolescente à être jugée par le système Chacun Sa Voix, dans lequel c'est vous, chers téléspectateurs, qui décidez du sort des accusés.
Chaque jour, elle avancera d'une cellule, vers la Cellule 7, où votre vote déterminera si oui ou non elle doit être exécutée.
21 millions de jurés.
1 prévenue.
7 jours pour revenir sur ses aveux.
La vie ? La mort ? à vous de juger !

Mon avis :
La couverture m'a attiré l'oeil, d'ailleurs c'est le cas de le dire lol (vu qu'il y a un oeil sur la couverture). Le résumé est vraiment tentant et au final, je ressors de ce livre en espérant que le tome deux sorte bientôt car ce n'est pas une fin de livre pour moi. Je veux trop savoir ce qui va arriver aux personnages !

Le système judiciaire a changé ! Il y a avait trop de crime avec l'ancien alors ils ont décidé d'innover. Une émission de télé a été créé pour présenter les coupables et les preuves du crime. Le peuple vote en envoyant un message ou en allant sur le site internet - qui est évidemment payant - en disant si l'accusé est coupable ou non coupable.
Martha, seize ans, s'est accusé du meurtre de Jackson Paige, un homme réputé pour sa gentillesse envers les démunies... Évidemment, pour le peuple Martha est coupable. Premier jour, elle est enfermée dans la Cellule n°1 au bout du septième jour, c'est-à-dire quand elle est dans la Cellule n°7, si le peuple vote qu'elle est coupable, elle sera électrocutée sur la chaise électrique.

L'univers se met en place petit à petit, je vous ai fais un long résumé pour que vous compreniez bien.
On a le point de vue de plusieurs personnages. Du coup, le rythme de lecture est soutenu. Plus on avance dans les jours, plus on apprend des détails très important sur les personnages.
L'intrigue est vraiment prenante !! Dès le début du roman, je n'ai plus lâcher le livre. Le style de l'auteure est simple et fluide, c'est un livre qui se lit rapidement.

Après ce dénouement, on ne veut qu'une chose : la suite ! J'espère qu'on n'attendra pas longtemps car je suis restée sur ma fin. Je veux trop savoir ce qui va se passer, le système judiciaire va être renversé ou non... Encore pleins de questions !

En conclusion, un premier tome prenant. L'intrigue est prenante, il faut dire que le système judiciaire n'est jamais correct car il y a toujours des coupables qui sont en fait non coupable. Mais là, ce système n'est finalement pas si bien que ça... Je me languis d'en apprendre davantage.

Je tiens à remercier les éditions Hachette pour cette magnifique découverte !

vendredi 16 septembre 2016

L'échappée d'Allan Stratton


Résumé :
"Comment peut-on ne pas vouloir sortir avec Jason ? il est ultra cool. [...] Jason, pour moi, c'est un rêve qui se réalise."

Hélas pour Leslie, son rêve va vite tourner au cauchemar...
Jason, le nouveau qui attire tous les regards, n'est pas le garçon bien qu'il paraît être. Lentement, il tisse sa toile autour d'elle.
Pour qu'elle ne puisse plus s'échapper. Pour qu'elle lui appartienne. Corps et âme.

Mon avis :
Je me suis lancée dans ce livre car il est petit et j'avais bien envie d'un livre qui se lit rapidement. Et j'en ressors un peu déçu.

Leslie est rentre en seconde. Elle a toujours eu du mal à se faire des amies. Heureusement qu'elle a sa meilleure amie, mais sa mère ne veut pas qu'elle reste trop avec Leslie car elle dit qu'elle n'est pas fréquentable. Du coup, elles restent mais doivent voir aussi d'autres filles. Évidemment, Leslie ne les aime pas... Jason, le nouveau, est charmant et il va jeter son résolu sur Leslie ! Mais très vite, elle va découvrir qu'il cache beaucoup de choses.

Ce livre est court donc je ne peux pas trop en dévoiler pour ne pas spoiler. Mais en gros, j'ai été déçue. Le style de l'auteur est brouillon je trouve. Leslie est censée écrire ce qui lui arrive, du coup, au début des chapitres j'aurai mis les jours pour avoir plus de repère temporel. Ensuite, je n'ai pas eu l'impression qu'elle écrivait mais plutôt qu'elle racontait.

L'intrigue m'a intéressé, d'ailleurs, je voulais savoir la fin de cette histoire ! Mais tout le reste ne m'a pas spécialement emballé.
Jason embrasse Leslie et elle tombe amoureuse. Pour moi, ce n'est pas ça l'amour, les sentiments arrivent au fil du temps qu'on passe avec la personne. Bon, le fait que ça soit la première relation de Leslie rattrape les choses mais je ne me suis pas attachée à elle, j'avais surtout envie de la frapper. Elle parle très mal à sa mère, qui essaye de l'aider. Elle se rend compte de beaucoup de choses trop tard...

En conclusion, quelques détails qui ne m'ont pas emballés. L'intrigue m'a plu mais elle aurait mérité d'être amélioré au niveau du style de l'auteur. Leslie ne m'a pas attendri par ce qu'elle a vécu sauf à un passage qui est quand même un peu violent.

Je tiens à remercier les éditions Milan pour cette découverte !