Mes dernières chroniques :

lundi 19 juin 2017

Les jours meilleurs de Cecelia Ahern


Résumé :
Kitty est dans l’impasse. À force de dévoiler la vie privée des gens dans la presse à scandale, elle s’est acquis une réputation désastreuse et sa carrière de journaliste piétine. Pire encore, elle ne supporte pas d’avoir déçu Steve, son meilleur ami, une des rares personnes dont l’opinion compte à ses yeux. Comme un malheur n’arrive jamais seul, elle comprend que Constance, la femme qui lui a tout appris, vit ses derniers instants. Kitty demande à son amie de lui confier sur son lit de mort l’histoire qu’elle a toujours rêvé d’écrire. Mais la réponse arrive trop tard, sous la forme d’une liste de cent noms, sans aucune explication. Déterminée à résoudre l’énigme, la journaliste part à la rencontre de ces inconnus. Cette enquête va lui permettre de découvrir des aspects pour le moins inattendus de la vie de Constance, et peut-être même de trouver un sens à la sienne.

Mon avis :
J'ai lu récemment deux livres de cette auteure, je l'ai découverte avec Destiny et maintenant j'ai lu ce roman. J'ai depuis quelques années dans ma PAL PS : I love you que tout le monde connait ou a vu le film. J'étais bien tentée par ce roman car on me parle de cette auteure qui écrit des histoires émouvantes et avec ce roman, je vois bien le style de l'auteure.

Kitty est journaliste et depuis peu, elle réalise des reportages à la télévision. Mais, elle a commis une grosse erreur et du coup, tout le monde lui en veut. Elle n'a plus confiance en elle, ses amis veulent la voir juste pour avoir une interview... bref, Kitty est mal en ce moment. Surtout que son amie et patronne Constance est atteinte du cancer et qu'elle décède. Mais en mémoire de Constance, Kitty va réaliser la dernière idée d'article que Constance avait en tête... Sur une feuille, il y a une liste de cent noms ! Quel est le lien qui réuni ses cent personnes ? Est-ce que Constance connaît ces personnes ? Kitty va partir à la recherche d'informations et qui sait, autant elle va pouvoir se retrouver en chemin.

Ce fût une lecture agréable pour ma part. Il n'y pas d'action dans ce roman, on est transporté avec Kitty pour découvrir le plus de personnes sur la liste, mais aussi pour savoir qu'elle est le lien entre ces cents personnes. D'ailleurs, j'ai été surprise pour le dénouement, petit à petit l'auteure nous amène dans ce dénouement avec enthousiasme.
A un moment du roman, j'ai quand même eu du mal à continuer l'histoire. J'ai fais une pause, j'ai lu deux petits romans rapides et ensuite après reprise du roman, j'ai été plus à mène à être dans l'histoire et j'ai lu d'une traître la centaine de pages qu'ils me restaient.
Kitty n'est pas très intéressante au début du roman, son meilleur ami Steve n'hésite pas à la recadrer même si pour cela il lui parle mal, mais au fil des pages, Kitty commence à avoir une vision et on s'attache plus à elle.

En conclusion, un roman intéressant. J'ai quand même dû faire une pause lors de ma lecture mais elle fût bénéfique car quand je l'ai repris, je n'ai plus lâché le roman. Le dénouement est génial, l'histoire est bien ! J'ai passé un bon moment et je recommande ce roman !

Je tiens à remercier les éditions Milady pour cette découverte !

mercredi 14 juin 2017

Ne ferme pas ta porte de Lanabellia


Résumé :
Emily vit en colocation avec sa sœur Tracy et déteste les imprévus. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Dévin, le petit ami de Tracy, aussi insupportable qu’irrésistible. Après une longue lutte contre elle-même et ses principes, la jeune femme finit par succomber au charme de ce bad boy. Tous deux tentent alors de garder leur relation secrète. Mais les rendez-vous nocturnes deviennent de plus en plus dangereux surtout depuis que Demsey, le nouveau petit ami parfait, est entré dans la vie d’Emily… Entre passion et culpabilité, elle ne sait plus où donner de la tête. Abandonnera-t-elle tout pour cet amour impossible ?

Mon avis :
Je vois ce roman sur Facebook et du coup, j'ai vu plusieurs personnes qui ont aimé alors, je me suis laissée tenter moi aussi et j'en ressors satisfaite !

Emily vit avec sa soeur. C'est une fille gentille, qui aime bien être seule avec un bon roman. Sa soeur est plus sociable, elle sort beaucoup et son petit ami fait parti d'un groupe de musique. Le groupe passe de temps en temps chez les filles, et à chaque fois ça énerve Emily car ils l'embêtent. Le surnom d'Emily est "la coincée". Mais voilà, Emily va petit à petit, tomber sous le charme du petit ami de sa soeur.

Emily a beau essayer de toutes ses forces de résister à Dévin, elle n'y arrive pas. Pourtant elle sait qu'il est infidèle, qu'il s'amuse beaucoup.
Dévin n'est pas du tout sympathique avec Tracy - la soeur d'Emily. Il l'a trompe constamment et ouvertement. Au début, Dévin est une véritable ordure. Mais au fil des pages, on apprends à le connaître et quand il est avec Emily, il change. Ce n'est pas le même Dévin.
Tracy est amoureuse de Dévin et Emily sait que quand elle va l'apprendre, ça va lui faire du mal. Mais en même temps, Emily a le droit de vivre son histoire, Emily est complètement perdue.

Le style de l'auteure est simple et fluide. C'est une romance qui se lit rapidement. Emily est une grande lectrice et l'auteure nous parle de quelques romans connus. Je trouve ça agréable car on peut vraiment se mettre à la place d'Emily car elle a la même passion que le lecteur.
Par contre, pour la fin je m'attendais à autre chose. Du coup, je me demande s'il y aura une suite ou pas.

En conclusion, un roman que j'ai bien aimé. L'histoire est intéressante, Emily est touchante, j'ai bien aimé ce personnage. C'est une romance comme je les aime, pas de prise de tête. J'ai été embarqué rapidement dans la galère d'Emily.

Je tiens à remercier les éditions Milady pour cette magnifique découverte !

mardi 13 juin 2017

DanMachi : La légende des Familias, tome 3 de Fujino Ōmori


Résumé :
Après que Bell a fui la Princesse à l'épée à de multiples reprises, celle-ci lui propose finalement, à sa grande surprise, de l'aider à parfaire ses techniques de combat.
De son côté, Freya, la déesse de la Beauté, semble de plus en plus obnubilée par l'évolution du jeune aventurier. Désirant à tout prix le voir briller, elle décide de le mettre à l'épreuve en le confrontant au plus grand obstacle à sa progression : le Minotaure !
Bien que terrifié, le garçon sent pour la première fois un désir ardent monter en lui, celui d'être un héros !

Mon avis :
Ça fait un long moment que j'ai lu ce roman mais étant en retard dans mes chroniques, je publie mon avis maintenant. J'essaye de le rattraper petit à petit !

J'aime beaucoup la saga DanMachi, Bell est un personnage que j'aime bien. Il est jeune et essaye de tout faire pour satisfaire sa déesse mais il a aussi un grand coeur, car il veut aider les personnes et même s'il est trahit, il voit encore le bon côté des personnes.

A chaque tome Bell évolue rapidement. Cette fois-ci, il va se retrouver à combattre un Minotaure, mais il n'est pas encore entraîné pour cela. C'est pour ça qu'Aiz, la Princesse à l'épée va l’entraîner. Bell va bien évoluer grâce à elle malgré quelques difficultés.

Après un début sans trop d'actions, on peut dire que les pages s'enfilent. Dès que l'action arrive, c'est dur de lâcher le roman. J'ai bien aimé en apprendre plus sur Aiz, c'est un personnage qui m'intrigue.
Après la fin de ce roman, les capacités de Bell sont encore énorme, on sent que l'auteur nous réserve encore de belles surprises sur certaines de ses capacités. Vivement d'en apprendre plus dans le prochain tome.

En conclusion, je suis très contente d'avoir découvert cette saga. Je passe de très bons moments à chaque tome. Bell a commencé l'aventure en étant un débutant et à chaque tome, son évolution est énorme. L'auteur nous réserve encore quelques surprises et j'ai hâte de les découvrir.

Je tiens à remercier les éditions Ofelbe pour cette découverte !

Gardiens des cités perdues, tome 5 : Projet Polaris de Shannon Messenger


Résumé :
Après un passage mouvementé par Exillium, l’école réservée aux bannis, Sophie et ses amis sont de retour à l’académie Foxfire, où la jeune Télépathe n’est pas la seule, cette fois, à bénéficier de la protection d’un garde du corps. Car certains masques sont tombés : les nouveaux membres du Cygne Noir, ainsi que leurs familles, sont plus que jamais en danger… D’autant que les Invisibles, ces rebelles qui menacent les Cités perdues, multiplient les attaques.

Tandis que la tension monte avec les ogres, forçant les elfes à accepter des changements drastiques de leurs modes de vie, notre petite troupe tente d’en découvrir plus sur le plan de l’ennemi. Sophie ne dispose pourtant que de maigres indices : son nom de code est “Projet Polaris”, un étrange symbole semble en être la clé et il serait depuis le début lié à… Keefe !

Mon avis :
Gardiens des cités perdues est une saga que j'adore et je ne rate aucun tome ! Ça fait un moment que je l'ai lu mais je suis en retard niveau chronique, alors il était temps que je la fasse !
Après la fin du quatrième tome, l'auteure nous avait laissé avec une fin horrible, du coup, dès réception de ce tome, je me suis jetée dessus, d'ailleurs, à chaque tome, je me jette dessus.

C'est un grand plaisir de retrouver ce groupe d'amis. On peut dire que l'intrigue est vraiment à son comble dans ce cinquième tome. Cinq tomes et l'auteure me tient toujours en haleine du début à la fin. Chaque personnage évolue à sa façon et chacun à un rôle bien précis. C'est vraiment un groupe que j'adore. A chaque tome, je passe un très bon moment et frustrée de ne pas avoir la suite.

Le doute de qui aime Sophie est toujours présent. D'ailleurs, vivement qu'on sache qui elle aime et surtout si lui aussi. Les Invisibles prennent de plus en plus d'ampleur, et Sophie va devoir leurs plans mais elle n'a qu'un indice, c'est le "Projet Polaris". L'intrigue se déroule autour de cet indice et on mène l'enquête avec les personnages.

Je ne me suis pas ennuyée pendant ma lecture, même s'il fait plus de six cents pages, l'auteure nous insère de l'actions, des rebondissements et de nombreuses révélations qui d'ailleurs ne sont pas des moindres. Le suspens du premier tome est toujours présents. Impossible de lâcher le roman tant qu'on ne l'a pas finit !

En conclusion, une saga que je ne peux pas que recommander. Les personnages sont très attachants, l'intrigue est prenante, il se passe toujours quelque chose. Le groupe d'amis ne s'ennuient jamais et n'ont aucun repos. L'univers est magique, bref, que des qualités qui font qu'il faut lire cette saga !

Je tiens à remercier les éditions Lumen pour cette magnifique découverte !

vendredi 9 juin 2017

U4 : Contagion d'Yves Grevet, Vincent Villeminot, Carole Trébor & Florence Hinckel


Résumé :
Le virus U4 a décimé 90% de la population mondiale, n'épargnant que les adolescents entre 15 et 18 ans et de rares adultes. Jules, Koridwen, Stéphane et Yannis font partie des survivants. Mais ils ne sont pas les seuls...
" Je m'appelle Séverine, le monde est ravagé et je crois que je suis enceinte. Je m'appelle Philippe, moi, président de la République française, je n'ai pas pu sauver ma propre famille. Je m'appelle Nicolas, je suis bloqué en Espagne avec mes potes : tout le pays est mort sauf nous, touristes français. Je m'appelle François, c'est de la folie mais par amour, je suis prêt à redevenir un hors-la-loi. Je m'appelle Koridwen, j'ai l'impression d'avoir déjà vécu ça... "

Mon avis :
J'ai découvert U4 avec Yannis et ensuite j'ai lu Koridwen. Je n'ai pas encore lu les deux autres tomes mais je suis impatiente de les lire.
Dans ce tome-ci, on a des nouvelles courtes de la part des quatre auteurs, ce sont des histoires courtes en plus du roman principale.
On a des histoires des quatre personnages principaux. Pour lire ce recueil, il faut quand même connaître l'histoire, personnellement j'en ai lu deux et j'ai compris les histoires donc je pense qu'avoir lu deux romans c'est bien sinon tous c'est encore mieux.

Quelqu'un qui a aimé la saga va adorer ce roman car c'est un complément utile et agréable. Le recueil suit la chronologie des quatre histoires. Les auteurs nous racontent certaines histoires que nos protagonistes ont rencontré.
Il me reste encore deux tomes à lire et j'espère pouvoir les lire rapidement.
Les pages se tournent seules, j'ai bien aimé découvrir les personnages. On a aussi une BD que je trouve très bien, ça apporte un plus au roman.

En conclusion, j'ai apprécié ce recueil. Je trouve qu'il est bien construit, la chronologie est bien suivi et les personnes qu'on rencontre sont très intéressants. Il faut quand même connaître l'histoire avant de le commencer. Une lecture agréable pour ma part !

Je tiens à remercier les éditions Nathan pour cette découverte !

Wild cards, tome 2 : Attirance & indécision de Simone Elkeles


Résumé :
Bagarreur et indiscipliné, Victor, un jeune latino au sang chaud, accumule les avertissements et doit sa présence au lycée à ses capacités sportives plus qu'à ses résultats scolaires.
Monika, elle, est une jeune fille de bonne famille promise à une carrière brillante.
Ce qui les rapproche ? Leurs sentiments et une attirance sincère.
Ce qui les éloigne ? Tout le reste : les conventions, leurs familles, leurs amis, leur passé…
Et Trey, le petit copain de Monika, qui est aussi le meilleur ami de Victor…

Mon avis :
Je connais déjà la plume de l'auteure car j'ai lu sa trilogie Irrésistible alchimie et Paradise et à chaque fois, je passe un bon moment avec ces romans, alors je savais que j'allais aimé ce tome.

Victor c'est le bad-boy, il a des heures de colles et n'hésite à se battre. Mais il est amoureux de la copine de son meilleur ami et il fait tout pour le cacher et rester éloigné de Monika.
Monika tant qu'à elle, elle est intelligente, studieuse. Mais sa relation avec Trey commence un peu à battre de l'aile, surtout que certains sentiments commencent à arriver et qu'elle ne s'y attendait pas.

Tous les deux ont des secrets qu'ils ne souhaitent pas révéler. A causes de certains événements, l'histoire prends une certaine tournure et on est encore plus plongé dans le roman car on veut savoir comment les événements vont se dérouler pour nos deux personnages.
Le fait d'avoir l'alternance de point de vue est énorme plus, car on ressent ce bien ce que ressentent les personnages.

L'auteure a un style fluide et simple. Pas de prise de tête lors de la lecture, c'est une lecture agréable qui fait passer un très bon moment.

En conclusion, un second tome que j'ai bien aimé. Pour le moment, je n'ai pas été déçue de l'auteure. A chaque fois je passe un bon moment et pour moi, c'est l'essentiel. Un diptyque que je ne regrette pas d'avoir lu.

Je tiens à remercier les éditions La martinière Jeunesse pour cette agréable découverte !

jeudi 8 juin 2017

Les plieurs de temps : Anthony à cinq minutes près de Manon Fargetton


Résumé :
Anthony est un Plieur de temps. Grâce à son horloge magique, il peut revenir 5 minutes en arrière. Mais un super-pouvoir peut-il rendre super-heureux ?

Mon avis :
J'ai lu Robin à la dernière seconde et de suite après je me suis lancée dans ce roman, et personnellement, je trouve qu'on s'attache beaucoup plus à Anthony qu'à Robin même si au début du roman, évidemment, on ne l'aime pas.

Ça fait pas mal de temps qu'Anthony utilise son pouvoir. Il n'en connaît pas l'origine mais ce qu'il sait c'est qu'il est très content de l'avoir car ça l'aide beaucoup à éviter des situations gênantes. Anthony est le méchant de sa classe, c'est lui qui embête tout le monde. Mais au fil des pages, on en apprends plus sur lui et il y a deux passages vraiment tristes qui font qu'on est obligé de s'attacher à lui.
Il va se rendre compte que Robin aussi à un pouvoir comme lui mais celui de Robin interfère avec celui d'Anthony. Anthony étant un garçon méchant, il va devoir coopérer avec Robin pour utiliser son pouvoir.

Il y a aussi Robin à la dernière seconde qui est sorti en même temps. On peut lire les deux romans dans l'ordre que l'on souhaite, mais ayant lu les deux je trouve que c'est quand même mieux de commencer par Robin à la dernière seconde.
Il y aura deux autres tomes de Les plieurs de temps avec cette fois-ci Charly et Camille. Je suis très impatiente de découvrir ces romans et de retrouver l'univers de l'auteure.
Comme dans Robin à la dernière seconde, il y a les illustrations qui sont toujours belles.

En conclusion, j'ai trouvé que ce tome était plus émouvant que Robin à la dernière seconde. Au début du roman, je ne m'attendais pas à autant apprécier Anthony et j'en ressors ravie. La fin de ce tome donne qu'une envie, c'est de découvrir les aventures de Charly et Camille.

Je tiens à remercier les éditions Rageot pour cette magnifique découverte !

Les plieurs de temps : Robin à la dernière seconde de Manon Fargetton


Résumé :
Robin est un Plieur de temps. Grâce à son horloge magique, il peut arrêter le temps. Mais suffit-il d’avoir un super-pouvoir pour devenir un super-héros ?

Mon avis :
Manon Fargetton est une auteure que j'apprécie beaucoup. Elle écrit de la jeunesse mais aussi de la fantasy et tous les genres, j'apprécie ces histoires !
Robin à la dernière seconde est classé en jeunesse, je me suis laissée tenter car même si je savais d'avance que l'histoire allait être jeunesse, je me doutais quand même que j'allais un bon moment et ce fût le cas !

Robin joue à cache cache dans le grenier de ses grands-parents avec ses deux soeurs. Il découvre la cachette idéale, se planquer dans une horloge. Quelques minutes plus tard, sa soeur va malencontreusement trébucher et d'un coup le temps s'arrête. Il ne comprends pas ce qu'il se passe mais s'avance quand même à côté de sa soeur et quand le temps repart il l'a rattrapé pour qu'elle se fasse moins mal. Mais que s'est-il passé ? Robin va découvrir qu'il est un Plieur de temps.

Comme dis avant, c'est une histoire pour les jeunes enfants. Personnellement, étant adulte, j'ai lu ce roman d'une traite et j'ai beaucoup aimé. On découvre les personnages petit à petit et très vite on se languit d'entre apprendre plus sur eux.
La lecture est légère et fluide. L'intrigue est prenante et les pages se tournent toutes seules. Un autre point positif, ce sont les illustrations. Les illustrations sont très belles et surtout elles sont bien présentes, au bon moment. Je trouve que ça apporte un énorme plus.
L'utilisation du pouvoir de Robin va lui apporte de nouvelles responsabilités. Est-il prêt à prendre ses nouvelles responsabilités ? A vous de voir dans le roman ;)

Il y a aussi Anthony à cinq minutes près qui est sorti en même temps. On peut lire les deux romans dans l'ordre que l'on souhaite, mais ayant lu les deux je trouve que c'est quand même mieux de commencer par Robin à la dernière seconde.

En conclusion, une lecture légère et agréable. C'est vraiment une lecture sans prise de tête, je me suis laissée emporter par l'histoire de suite. L'intrigue est prenante, on veut en savoir davantage très vite, sur l'origine de l'horloge mais aussi du pouvoir qu'elle recèle.

Je tiens à remercier les éditions Rageot pour cette magnifique découverte !

mercredi 7 juin 2017

Le dernier jour de ma vie de Lauren Oliver


Résumé :
Samantha Kingstone a tout pour elle : le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales, et une cote de popularité illimitée. Ce vendredi de février aurait donc dû être un jour parfait dans une vie parfaite. Pourtant ce vendredi de février est le dernier pour Sam. Ou le premier ?

Mon avis :
Ça fait un long moment que ce livre me tentait et quand j'ai vu que Hachette faisait une réédition, je n'ai pas hésité à enfin découvrir cette histoire !

Sam est très populaire dans lycée. Elle sort avec un garçon très convoité par les autres filles et ses trois meilleures amies sont aussi populaire, elle est invitée à toutes les fêtes et tout le monde l'a connaît. Elle se languit de vendredi car c'est la Saint Valentin. Dans son lycée, on voit le niveau de popularité au nombre de roses que reçoivent les personnes. Et pourtant, elle ne s'attendait pas à ce que ce vendredi soit le dernier pour elle...

Tout d'abord, on vit la scène de l'accident et ensuite, l'auteure nous raconte comment les filles en ont sont arrivées là. On voit passer la journée de Sam, on apprend à cerner le personnage mais aussi ses amies. Évidemment, comme Sam est populaire elle n'hésite pas à se foutre de la gueule des personnes pas populaire et surtout, elle le fait ouvertement devant tout le monde.
Vu qu'elle est doit revivre cette même journée encore et encore, elle va se rendre compte de beaucoup de choses. Et à partir de là, on commence à s'attacher à elle.
Les deux premiers jours se ressemblent beaucoup, il faut dire que Sam ne comprends pas ce qu'il se passe. Mais à partir du troisième jour, elle va décider de changer certaines choses et va réagir de différentes façons. J'ai beaucoup aimé l'évolution de Sam au fil des jours.

Ce roman est à faire lire à toutes les petites arrogantes du lycée, qui se prennent pour je ne sais pas qui. Et aussi à toutes les Anna du roman car il faut parler de ce qu'on ressent au lycée. Encore une fois, un roman prouve que le lycée c'est le pire moment dans l'existence d'une personne.

En conclusion, un tome intéressant. Je ne m'attendais à revivre sept fois la journée de Sam mais je trouve cette idée intéressante. L'histoire est bien et au fil des pages on s'attache à Sam. La fin est spéciale mais j'avais entendu dire que certaines fins des romans de cette auteure était ouverte.

Je tiens à remercier les éditions Hachette pour cette découverte !

The effigies, tome 1 : Les flammes du destin de Sarah Raughley


Résumé :
« Je m’appelle Maia Finley, j’ai seize ans et je suis la nouvelle Effigie. » Depuis quelques jours, Maia se répète ces mots en boucle, sans oser les prononcer à voix haute. Car à la minute où le monde l’apprendra, sa vie basculera. Elle deviendra une véritable célébrité, ses fans boiront la moindre de ses paroles… et son espérance de vie chutera drastiquement.

C’est que les Effigies, ces jeunes femmes dotées chacune d’un pouvoir unique lié aux quatre éléments, ne sont pas là par hasard : elles doivent protéger l’humanité des Spectres – des créatures de cauchemar – mélange de chair pourrissante et de ténèbres, qui la terrorisent depuis maintenant près d’une centaine d’années. À la mort de chaque Effigie, ses capacités, ainsi que la somme de ses souvenirs, se transmettent à son héritière choisie au hasard quelque part sur la planète.

Alors, quand Manhattan subit une attaque sans précédent, Maia n’a d’autre choix que de descendre dans l’arène. Elle qui idolâtre les Effigies, comme autrefois sa sœur jumelle morte dans un incendie, va cependant tomber de haut : les trois jeunes filles ne veulent plus entendre parler les unes des autres. Pourtant le danger se rapproche, car un homme énigmatique, Saul, semble capable à la surprise générale de contrôler les Spectres. Maia se retrouve aspirée dans une spirale infernale, au moment même où le feu qui couve en elle menace de la consumer tout entière !

Mon avis :
Ce roman me tentait énormément quand Lumen l'a annoncé. Il n'a pas traîné longtemps dans ma PAL du coup.

Maïa vit avec son oncle. Elle ne s'est pas encore remise de l'accident de ses parents et de sa soeur. Depuis des années, elle est fan des Effigies. Jusqu'au jour où elle en devient une. Mais elle n'est pas prête à quitter sa vie, à être connu et surtout à être une super-héroïne, car pour elle être une Effigies c'est être une super-héroïne. Mais la réalité est tout autre.

Maïa vit dans un monde où les spectres menacent l'humanité, d'ailleurs, les Effigies sont là pour défendre l'humanité contre ses spectres. Je suis assez déçue qu'on n'apprends rien sur l'origine des spectres, comment ils sont arrivés là ? Et aussi l'origine de La secte. La secte est l'agence qui entraîne et gère les Effigies.

Ce premier tome est plus consacré à découvrir les quatre Effigies. On a Belle qui contrôle l'eau, Lake qui contrôle l'air, Chae Rin qui contrôle la terre et Maïa tant qu'à elle contrôle le feu.
Maïa est complètement prise au dépourvu et ne sait pas comment contrôler ses pouvoirs. Elle apprends petit à petit pas mal de choses et elle va se rendre compte que tout n'est pas tout beau comme elle le pensait. Elle va apprendre à faire confiance, c'est un personnage intelligent mais elle est quand même peureuse. Évidemment, elle ne sait pas utiliser ses pouvoirs.
Le méchant de l'histoire est intéressant, j'ai bien envie d'en apprendre plus sur lui.

J'ai trouvé la lecture fluide, de plus, l'auteure nous plonge directement dans son univers et de suite il y a de l'action. Maïa est autant perdue que nous, il faut dire que plus elle apprends plus choses plus elle commence à comprendre certaines choses. L'action est bien présente, les pages se tournent seules.

En conclusion, un premier tome qui nous fait découvrir l'univers mais aussi les personnages principaux. J'espère en apprendre plus sur l'origine des spectres et tout le reste. Maïa est une jeune fille attachante, même si elle ne sait pas dans quoi elle s'embarque et que dans certains moments elle a peur, je la trouve quand même courageuse car elle affronte tous les événements. Et avec dénouement, on s'impatiente de découvrir la suite !

Je tiens à remercier les éditions Lumen pour cette magnifique découverte !

The young world, tome 2 : The new order de Chris Weitz


Résumé :
Un virus a décimé la population des États-Unis, à l'exception des adolescents. Ces derniers pensaient être les seuls survivants... mais ils se trompaient. Donna et Jefferson se sont séparés. Jefferson retourne à New York, où il va tenter de trouver l'antidote du virus au sein de la tribu des Washington Square. Donna, quant à elle, se rend en Angleterre, où elle est confrontée à un tout autre monde. Parviendront-ils à se réunir de nouveau pour empêcher ce qui s'annonce comme un désastre plus grand encore que le virus qui a anéanti le continent ?

Mon avis :
J'avais passé un bon moment avec le premier tome, même si j'avais trouvé quelques longueurs, je me languissais de retrouver cet univers pour en savoir. J'ai trouvé ce deuxième plus intéressant que le premier.

On retrouve les personnages là où on les a laissé dans le premier tome. Mais voilà, Donna et Jefferson vont se retrouver dans une position où ils ont dû être séparé. Au début j'ai été un peu réticente à ce qu'ils soient séparés mais en fait, on découvre plus de choses et du coup, j'ai trouvé que dans ce tome il y avait moins de longueur.
Jefferson se trouve toujours à New-York et Donna va se retrouver en Angleterre. On a toujours l'alternance des points de vue, principalement Donna et Jefferson mais de temps en temps on a un autre personnage.

J'ai trouvé ce tome plus rythmé et plus prenant. L'intrigue est toujours prenante, on a pas mal de révélations mais l'auteur garde encore du suspense pour le dernier tome.
Le dénouement de ce tome est prometteur, l'auteur nous lâche des informations pour nous intriguer le plus possible.

En conclusion, j'ai préféré ce second tome qu'au premier. J'aime beaucoup l'univers post-apocalyptique que l'auteur a créé. Certes, il y a plus de partie politique, de lois et tout ça mais au final, l'intrigue avance petit à petit et l'auteur nous amène avec lui.

Je tiens à remercier les éditions Le livre de poche pour cette découverte !

mardi 6 juin 2017

PALM (Pile à lire du mois) '44 Juin 2017


Bonjour,
Ma pile à lire du mois est faîte ! Alors voici les neuf romans que j'espère lire en Juin :-) 




Et vous, qu'avez-vous prévu de lire ? 

Book Haul '66 Mai 2017


C'est l'heure du book haul de Mai ! 
Pleins de nouveautés ce mois-ci :-) 14 romans & 2 comics ! 




Et vous, qu'avez-vous reçu ou acheté ?