Mes dernières chroniques :

samedi 30 avril 2016

Book Haul '54 Avril 2016


C'est l'heure de vous montrer mon Book Haul d'Avril =)
En ce moment, je me restreins niveau achat, du coup, j'ai pas mal de comics mais beaucoup sont d'occasions. Le Harley Quinn et La rose écarlate : Mission, je les ai acheté à 1€ pour l'opération 48hbd =) je ne pouvais pas passer à côté d'eux !!

Romans :


Comics / BD :



 Et vous, qu'avez-vous reçu ou acheté ?

vendredi 29 avril 2016

Watch dogs : Dark clouds de John Shirley


Résumé :
Mick Wolfe est un ancien militaire qui a failli laisser sa vie et sa réputation en Somalie. Aux commandes de son drone, il a été témoin d’un vol spectaculaire de billets de banque par un petit groupe d’officiers prêts à tout. De retour à la vie civile, il cherche à blanchir son nom mais se retrouve confronté à la Blume Corporation, l’entreprise tentaculaire qui a mis au point le ctOS, l’infrastructure de caméras de surveillance qui quadrille tout Chicago.
Seul contre un ennemi puissant et sans scrupules, Mick va plonger dans les bas-fonds inquiétants de la cité pour tenter de rétablir son honneur sans y laisser la vie. Aiden Pearce, le légendaire hacker qui a mis au pas une bonne partie des gangsters de la ville, acceptera-t-il de l’aider ? Qu’exigera-t-il en échange ? Une course contre la montre en forme de chasse à l’homme commence !

Mon avis :
Je n'ai jamais joué au jeu Watch dogs mais le résumé de ce roman m'a intéressé, du coup, je me suis laissée tenter par cette histoire et finalement, j'ai passé un très bon moment !

Mick Wolfe est un ancien militaire. Il y a plus d'un an, il s'est fait piégé par de puissants ennemis, il a du faire un an de prison pour son "crime". Retour à la vie civile, il décide de faire éclore au grand jour la vérité sur ce qu'il s'est passé pendant sa dernière mission... Pour cela, il a besoin de l'aide d'Aiden Pearce, un hacker très redouté, connu. et surtout poursuivit par les mêmes ennemis que Mick. Va-t-il accepter de l'aider ? Et surtout, que va-t-il demander en retour ?...

J'ai adoré l'intrigue. Dès le début, l'auteur nous expose les faits et on souhaite que Mick réussisse. Évidemment, il va rencontrer beaucoup d'embûches lors de ses découvertes. Mick m'a bien plu, il veut absolument retrouver son honneur de la Delta Force et va tout faire pour y parvenir. C'est un personnage attachant et réfléchi. Il ne se lance pas tête baissé dans la gueule du loup, il évalue d'abord ses options. Aiden Pearce est un personnage secondaire très important et il m'a bien plu. C'est un hacker très intelligent et ses petits gadgets m'ont de suite intéressés.

Ce qu'y est certain, c'est que le roman ne manque d'action, le roman est très bien rythmé, du coup, on ne s'ennuie pas. De plus, l'auteur alterne le point de vue de différents personnages, du coup, on sait ce qu'il se passe à plusieurs endroits. Par contre, même s'il galère un peu, Mick sort souvent "indemne" des situations pourtant, pas facile du tout.

Le style de l'auteur est prenant et fluide. Les descriptions sont bien écrites, les scènes se déroulent sous nos yeux. J'avais dû mal à lâcher le livre. La fin m'a complètement abasourdi, je ne m'attendais pas à ça et du coup, c'est à se demander s'il y aura une suite ou non. L'intrigue en elle même est finie, mais on a une révélation à la fin du roman qui donne envie d'une suite.

En conclusion, un thriller prenant et qui a un très bon rythme. L'action est bien présente, dur de lâcher le roman une fois commencer. Mick est un personnage fort, son côté militaire fait qu'on s'attache à lui. Une intrigue prenante et très bien ficelée. Je recommande !

Je tiens à remercier les éditions Lumen pour cette magnifique découverte !

mercredi 27 avril 2016

Le secret de l'inventeur, tome 2 : L'énigme du magicien d'Andrea Cremer


Résumé : (Risque de spoiler du premier tome)
Imaginez un monde où l’Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d’Amérique…

Après l’explosion des Catacombes, le seul foyer qu’elle ait jamais connu, Charlotte est contrainte de mener sa petite troupe de résistants à l’oppresseur anglais, parmi lesquels une dizaine d’enfants, vers La Nouvelle-Orléans. Désormais leader du groupe, elle se retrouve face à des choix difficiles pour préserver la vie de ses jeunes protégés, mais continue de voir en Grave, malgré sa force herculéenne et ses origines inquiétantes,
un allié et un ami.

L’Empire fera tout pour les empêcher de rallier le quartier général de la Résistance, où les attendent
son frère Ashley et Jack, qu’elle tient désormais pour un traître… et c’est sans compter les stratagèmes de Nicodème, un puissant mage, et du capitaine du célèbre Persée, un flibustier français aux intentions troubles. Mais le danger ultime pourrait bien venir de la propre mère de Charlotte : leader de la rébellion, elle semble décidée à faire de Grave le premier des membres d’une invincible armée !

Mon avis : (Risque de spoiler du premier tome)
J'avais passé un bon moment avec le premier tome de cette saga, du coup, je voulais découvrir la suite des aventures de Charlotte. Personnellement, j'ai moins apprécié ce deuxième tome par rapport au premier.
Tout d'abord, j'ai eu du mal à me plonger dans l'histoire au début car je ne me rappelais pas trop du premier tome. Après quelques lectures d'avis, je ne me rappelais du gros de l'histoire, du coup, l'histoire est mieux passée après.

Les Catatombes ayant explosé à la fin du premier tome, Charlotte doit amener ses compagnons à la Nouvelle-Orléans auprès de la Résistance où ils seront en sécurité. Évidemment, la route est semée d'embûches et elle va devoir prendre des précautions concernant la dizaine d'enfants qu'elle a à sa charge.

C'est un plaisir de retrouver l'univers de l'auteure. Charlotte est un personnage très touchant, j'apprécie de voir sa façon de réfléchir, de penser. Elle veut vraiment protéger les personnes qu'elle apprécie et n'hésite pas à se mettre en danger pour eux. On en apprend plus sur Grave qui est un personnage que j'aime bien.

La fin donne envie de découvrir la suite, je n'ai pas hurlé et heureusement. J'avoue que je m'attendais à hurler mais finalement non mais on désire quand même de lire le dernier tome de cette trilogie.
L'intrigue prend de nouvelles tournures, on a pas de révélations, de rebondissements et du coup, le roman a un bon rythme. On est pris dans l'histoire jusqu'au dénouement.

En conclusion, un second tome moins prenant que le premier mais découvrir la suite de l'intrigue est juste génial. Charlotte est un personnage que j'apprécie bien, elle est réfléchie et attachante. La troupe m'a encore une fois emportée avec elle, vivement de découvrir la suite et fin de cette histoire.

Je tiens à remercier les éditions Lumen pour cette magnifique découverte !

(Cliquez sur l'image pour voir la chronique)
Tome 1

mardi 26 avril 2016

Let the sky fall, tome 1 de Shannon Messenger


Résumé :
Personne ne s'explique que Vane Weston ait pu survivre, enfant, à l'ouragan qui a tué ses parents. À son réveil, étendu parmi les débris laissés par le passage de la tempête, il n'avait pas le moindre souvenir de son passé – à l'exception du beau visage d'une fillette ballotée par les vents. Malgré les années qui passent, elle rend de temps en temps visite en rêve au jeune homme, qui s'accroche à l'espoir qu'elle ne soit pas qu'un fantôme. Il ne croit pas si bien dire. L'inconnue, Audra, est un être de chair et de sang, mais elle n'a rien d'humain. C'est une sylphe, une créature liée au vent, qu'elle sait manipuler pour voler dans les airs, transmettre des messages ou livrer bataille. Sa mission ? Le protéger. Malheureusement, l'histoire se répète : une maladresse et Audra révèle à leur pire ennemi l'existence de Vane. Celle qui vient peut-être de causer sa mort est aussi son seul espoir de survie : le jeune homme n'a que quelques jours pour comprendre qui il est vraiment ou c'est la mort qui l'attend. Les nuages s'amassent à l'horizon, et un vent mauvais balaie les sables du désert... Survivront-ils à l'orage qui se lève à l'horizon ?

Mon avis :
J'ai découvert Shannon Messenger avec Gardiens des cités perdues qui est une excellente saga, du coup, j'étais bien tentée de découvrir aussi cette saga et j'ai bien fait car j'ai passé un très bon moment.

Âgé de sept ans, Vane Weston a survécu à un ouragan qui a tué sa famille. Dix ans plus tard, il vit avec ses parents adoptifs Toutes les nuits il rêve d'une jeune fille brune et espère qu'elle existe. Un soir, il va l'apercevoir et sa vie va être chamboulée. Audra est une Gardienne, depuis tout ce temps, elle veille sur Vane sans qu'il s'en aperçoive. Il est temps que Vane apprenne qui il est vraiment pour pouvoir survivre à ce qui va arriver...

En commençant le livre, je me suis demandée si j'allais retrouver le même style que dans Gardiens des cités perdues car je savais que du coup, il allait être vite lu et finalement, oui, le style de l'auteure est simple et fluide. Même si le début assez long à se mettre en place, l'histoire s'est déroulée très vite sous mes yeux. De plus, l'auteure alterne le point de vue des deux personnages, du coup, le rythme de l'histoire est soutenu.

Audra veut se montrer forte devant Vane mais au fond, c'est un personnage fragile, qui n'arrête pas de se poser en questions, si elle agit comme il faut... En fait, c'est plus Vane qui va lui apprendre des choses sur elle-même. Il faut dire qu'elle a un énorme poids sur les épaules qu'elle n'arrive pas à se débarrasser.
Vane a plus les pieds sur terre, c'est le personnage qui m'a le plus intéressé. Même si je trouve qu'il prend la nouvelle un peu rapidement, en même temps, il ne peut pas se voiler la face vu qu'Audra lui prouve mais il assimile trop de choses d'un coup sans trop dénier la réalité.

On sait dès le début qu'à la fin on aura droit à une guerre, du coup, je me languissais de découvrir le dénouement. J'avoue que la partie de l'entrainement de Vane m'a un peu fait peur au début car je pensais que ça aller être long mais au final, les pages tournent seules et la fin est arrivée rapidement.
Les révélations à la fin du livre m'ont complètement surpris, je ne m'attendais pas du tout à ce que ça prenne cette tournure. D'ailleurs, je m'attendais qu'à ce qu'à la fin du livre je pousse un cri de frustration mais en fait, elle se finit en douceur. Certes, je veux quand même découvrir la suite de cette histoire.
L'univers de l'auteure est très bien détaillé, elle nous explique avec un grand soin tous les termes du vent, les façons de les utiliser, etc.

En conclusion, l'univers m'a bien plu. J'ai été emporté avec les personnages dès le début du roman. L'alternance de points de vue apporte un plus, le style est fluide. Le livre se lit très rapidement. L'intrigue est prenante et le dénouement est rempli de révélations. Je recommande cette saga !

(Cliquez sur l'image pour voir la chronique)
Tome 2

lundi 25 avril 2016

N'oublie pas mon petit soulier de Gabriel Katz


Résumé :
En acceptant ce job de Père Noël aux grands magasins, Benjamin Varenne ne s'attendait pas à déclencher un cataclysme dans sa petite vie de comédien raté. Beau gosse, séducteur, il va flasher sur la seule fille de Paris qu'il aurait mieux fait d'éviter comme la peste. Il faut dire que Victoire, cette petite blonde irrésistible, n'est pas la gosse de riche qu'elle a l'air d'être, mais la femme d'un mafieux albanais, qui ne plaisante pas avec le code d'honneur.

Happé dans un engrenage de luxe et de violence dont il ne maîtrise pas les rouages, Benjamin va devoir improviser et, contrairement à ce qu'il pense, ce n'est pas ce qu'il fait de mieux. Des palaces parisiens aux îles paradisiaques du golfe de Thaïlande, il va vivre le Noël le plus mouvementé de sa vie...

Mon avis :
On change de style avec ce roman, j'ai découvert Gabriel Katz avec Le puits des mémoires qui est de la Fantasy, du coup, ce roman me tentait bien pour découvrir un autre genre de l'auteur.

Benjamin, un trentenaire raté. Il vit dans un appartement miteux et espère qu'il va encore décrocher un rôle qui va le rendre célèbre. En attendant, il a besoin d'argent du coup, il fait le Père Noël dans un centre commercial. Il a horreur des gamins et quand une belle fille lui fait tourner les yeux, il n'hésite pas à lui courir après pour en savoir plus sur elle et le voilà parti pour plusieurs jours de folies.

Ce qui est sûr, c'est qu'avec ce roman on ne s'ennuie pas. J'ai été prise de suite par l'intrigue de l'histoire. L'humour accompagné de l'intrigue font que ce livre se lit rapidement, à plusieurs moments j'ai souri lors de ma lecture. C'est un livre sans prise de tête, même si on se pose beaucoup de questions concernant leur fuite, l'humour apporte un brin de détente.

Ben est immature pour son âge, il se laisse embarquer dans toutes les situations inimaginables, heureusement qu'au fil de l'histoire, il prend en maturité et commence à faire les bon choix.
Victoire a tout ce qu'elle désire, c'est une femme pourrie gâtée qui n'hésite pas à manipuler tout le monde.
Concernant l'intrigue, je l'ai trouvée très bien ficelée, je ne m'attendais à cette révélation à la fin du roman, l'auteur a très bien su me surprendre.

Je suis très en retard sur cette chronique vu que j'ai lu le roman en Décembre sur les conseils de l'auteur pour la période de Noël. Ce livre peut faire un très bon cadeau à lire vers Décembre pour être encore plus dans l’atmosphère de Noël.

En conclusion, un livre vraiment intéressant. Le style de l'auteur est fluide, il se lit rapidement. On est embarqué avec Ben dans toutes ses péripéties. Un roman génial pour passer un bon moment !

Je tiens à remercier les éditions du Masque pour cette magnifique découverte !

samedi 23 avril 2016

Gardiens des cités perdues, tome 3 : Le grand brasier de Shannon Messenger



Résumé :
Voilà plusieurs semaines que Sophie Foster n’a plus aucune nouvelle du Cygne Noir, l’organisation clandestine qui l’a créée. Si elle se sent abandonnée, la jeune Télépathe redoute surtout qu’un traître n’ait infiltré leurs rangs. Pourtant, elle a bien vite d’autres chats à fouetter : un mystérieux traqueur est découvert sur Silveny l’alicorne, Vertina, le miroir spectral de Jolie, refuse obstinément de révéler ce qu’elle sait, et le Conseil ordonne à Sophie de guérir Fintan, le Pyrokinésiste à l’esprit brisé, malgré l’immense menace qu’il représente…
Toujours accompagnée de Keefe, Dex, Fitz et Biana, la jeune fille est entraînée dans un tourbillon de révélations et de rebondissements… à tel point que, déterminée à démasquer les rebelles qui menacent les Cités perdues, elle va commettre un terrible faux pas, et conduire les elfes au bord de la guerre !

Mon avis :
J'étais impatiente de retrouver cet univers ! Il faut dire que celui-ci est vraiment génial et intéressant.

J'ai retrouvé Sophie et les autres personnages avec un grand plaisir. A chaque tome, on apprend beaucoup de choses et on a encore beaucoup de questions...
Dans ce tome Sophie est mise à rude épreuve, certes, elle sait qu'elle a besoin du Cygne Noir mais il y a encore tout un mystère auprès d'eux.

Je trouve que Sophie est vraiment mature pour son âge, même parfois trop ! A treize ans, elle devrait avoir d'autres préoccupations que sauver sa vie et ses amis. Elle fait plus penser à une jeune adolescente qu'à une enfant.

Malgré le pavé - le roman fait quand même cinq cents quatre-vingt-dix-huit pages, les pages se tournent seules. Le style de l'auteure est vraiment et fluide, tout se déroule très vite. L'action s’enchaîne et les révélations aussi. C'est dur de reposer le livre à chaque fois qu'il faut s'arrêter.

L'intrigue prend une tournure très intéressante à la fin du roman, je me languis de retrouver le groupe qui s'agrandit ! Fitz est plus présent dans ce tome, j'aime beaucoup la relation qu'il entretien avec Sophie. Keefe toujours là pour amener de l'humour, il doit d'ailleurs faire face à certaines révélations difficiles. Dex est plus en retrait, je trouve dommage car je l'aime bien aussi ! Oui j'aime bien les trois garçons, pas de préférences particulières, ils sont tous les trois leurs caractères bien à eux.

En conclusion, un troisième tome toujours aussi prenant que les deux premiers. L'histoire se lit rapidement, les personnages sont attachants, touchants, l'intrigue est prenant, dans ce livre tout est réuni pour l'apprécier. Maintenant, faut attendre les réponses aux questions qu'on se pose encore. Vivement la suite !

Je tiens à remercier les éditions Lumen pour cette magnifique découverte !

(Cliquez sur les images pour voir les chroniques)
Tome 1
Tome 2
Tome 4

vendredi 22 avril 2016

Girl online, tome 2 de Zoé Sugg


Résumé : 
Invitée par Noah à l'accompagner sur sa tournée européenne Penny, folle de joie, court le rejoindre ! 
Mais entre le planning ultra-chargé de son petit ami, ses copains pas très accueillants et les messages de menace des fans jalouses, Penny se sent perdue. Loin de chez elle, tout lui manque : sa famille, son meilleur ami Elliot et... son blog, Girl Online. 
Penny est-elle vraiment faite pour vivre avec une rock-star ?

Mon avis :
J'avais passé un bon moment avec le premier tome, certes ce n'était pas non plus l'histoire la plus incroyable mais c'était léger et sympathique, du coup, je me languissais de retrouver Penny et Noah.

Noah part faire une tournée pour lancer sa carrière. Il va proposer à Penny de participer à cette tournée pour qu'ils puissent se voir et surtout, profiter des jours de repos de Noah pour visiter les villes. Mais voilà, ils ne sont pas sur un petit nuage, la réalité d'une tournée est en fait très compliqué et Noah passe beaucoup de temps à faire sa promo tandis que Penny est souvent seule...

J'ai trouvé quelques longueurs dans ce tome, il ne se passe pas spécialement beaucoup de choses au final.
Noah essaye que Penny s’intègre à la tournée mais il lui arrive toujours des trucs et du coup, ça ne marche pas, au contraire, elle se sent exclue.
J'ai eu plusieurs fois envie de secouer Penny, mais après, je comprends ses réticences, pas facile de se retrouver seule dans une ville qu'on ne connaît pas.
Noah, lui m'a un peu déçu mais c'est compréhensible, il veut être connu mais c'est dommage qu'il ne prenne pas le devant.

En conclusion, un second tome intéressant. Comme le premier tome, j'ai passé un bon moment, les pages défilent. Quelques longueurs mais au final, les personnages apprennent de leurs erreurs. L'histoire est mignonne et intéressante. Un bon livre pour passer un bon moment.

Je tiens à remercier les éditions La martinière pour cette découverte !

(Cliquez sur l'image pour voir la chronique)
Tome 1

mardi 12 avril 2016

King's game, tome 3 : Spiral de Nobuaki Kanazawa



Résumé :
Passionnée par les histoires d’épouvante, une jeune fille décide d’enquêter sur le jeu du roi qui vient de décimer une trentaine d’élèves du lycée de Tamaoka. Au cours de ses recherches, elle se retrouve dans une autre école en ruines, où elle découvre un carnet rédigé quelques mois auparavant par une certaine Natsuko Honda…
Car un an plus tôt, la machiavélique Natsuko de King’s Game Extreme est encore une lycéenne innocente, follement amoureuse de son partenaire d’athlétisme, Kentarô. Mais le jeu du roi va s’abattre sur sa classe et, pour sauver son petit ami, la jeune fille sera prête à tout… même à vendre son âme.

Avec King’s Game Spiral, remontez le temps et découvrez la descente aux enfers de la première héroïne féminine du plus maléfique des jeux !

Mon avis :
King’s game est une saga que j’apprécie. Spiral est le quatrième tome de la saga et il faut dire que ça commence à être répétitif. Certes, les personnages changent mais le jeu du roi reste le même. Heureusement que le roman se lit rapidement.

Hatsuki est fascinée par les histoires d’horreur, elle connaît beaucoup d’histoire et n’hésite pas à enquêter et surtout, à embarquer ses amis dans ces enquêtes. Cette fois-ci, elle veut en apprendre plus sur le jeu du roi qui s’est passé. Elle décide d’aller dans le lycée où c’est passé le jeu et va découvrir une sorte de journal que tenait Natsuki Honda pendant le jeu.

Il faut savoir que même si c’est le quatrième tome qui sort ce n’est pas la suite. King’s game origin qui est le troisième livre sorti est en fait le tome zéro de l’histoire, du coup, celui-ci on peut le lire dans le tome un et deux. C’est le premier jeu du roi de Natsuki Honda, avant qu’elle rencontre Nobuaki dans King’s game extrême.

Comme toujours, nous avons droit à des ordres tordus et des morts horribles. Les descriptions concernant la mort des personnages est toujours autant détaillés. Par contre, j’ai trouvé une incohérence avec un personnage, peut-être est-ce moi qui ai mal compris au final, je ne sais pas. Mais un personnage n’a pas effectué l’ordre demandé et il n’est pas mort…

Ce tome amène quelques explications pour King’s game extrême, on comprend mieux certains trucs. Par contre, le premier ordre du nouveau jeu du roi promet d’être sanglant, à voir comment l’auteur va tourner tout ça…

Natsuki n’est pas un personnage que j’ai apprécié dans King’s game extrême et dans ce tome-ci, je n’ai toujours pas réussi à l’apprécié. Elle change trop de personnalité d’un coup, je n’arrive pas à la cerner. En fait, dans ce tome je n’ai pas spécialement apprécié les personnages, même Kentarô qu’au début j’aimais bien, au final, il ne m’a plus intéressé. Mais bon, heureusement que l’histoire se lit rapidement.

En conclusion, ce tome nous apporte des réponses concernant King’s game extrême mais par contre, je ne me suis attachée à aucun personnage. Le style de l’auteur est toujours le même, simple et sans plus de descriptions. Tout se déroule très vite ! Avec le dénouement de ce tome, on devine qu’il y aura un prochain tome qui va sortir.

Je tiens à remercier les éditions Lumen pour cette découverte !

(Cliquez sur les images pour voir les chroniques)
Tome 0
Tome 1
Tome 2

lundi 11 avril 2016

Fake ! Fake ! Fake ! de Zoë Beck


Résumé :
Un prénom pourri, des chaussures taille 49 : Edvard, 14 ans, pas un poil sur le torse, est mal parti pour séduire Constance. Alors, sur Facebook, il devient Jason, Américain en voyage scolaire. La belle croque à l’hameçon et en demande toujours plus. De mensonge en mensonge, la machine s’emballe…

Mon avis :
J'étais bien tentée par ce roman vu qu'il parle des réseaux sociaux et que c'est un sujet d'actualité très important de nos jours. J'étais très intriguée par l'histoire et finalement, je suis assez mitigée par cette lecture.

Edvard a quatorze ans, il a un physique commun et il est attiré par Constance, qui elle, se fout complètement de lui, elle ne ne calcule même pas. De plus, il est le souffre-douleur de Henck, un garçon de sa classe. Pour attirer l'attention de Constance, Edvard a créé un faux profil Facebook, du coup, il se fait passer pour un étudiant américain auprès de Constance. Au fil de ses mensonges, Edvard va être pris dans son propre piège...

La première partie du roman est assez longue, la deuxième partie est un plus prenante et ça remonte le niveau du roman. D'ailleurs, Edvard évolue rapidement. Dans la première partie, il m'a fait lever les yeux en l'air pas mal de fois, on ne peut pas dire qu'on s'attache à lui, mais il est pris dans son action et il essaye de tout faire pour aider son ami. Au final, la partie de l'intrigue du réseau social n'est pas le sujet principal, c'est juste qu'une partie qui va permettre à Edvard d'évoluer.

Le fait que le livre soit sous forme de journal intime apporte un énorme plus. Du coup, c'est un livre qui se lit rapidement. La plume de l'auteure est simple et fluide. La fin apporte du baume au coeur, Edvard va ouvrir les yeux et ainsi sa vie va enfin commencer comme il le veut.

En conclusion, un roman assez mitigé. Il se lit rapidement, les pages se tournent seules. Certains sujets abordés sont intéressants mais le personnage principal n'est pas attachant et surtout on a envie de le secouer pendant une grande partie de l'histoire.

Je tiens à remercier les éditions Milan pour cette découverte !

samedi 9 avril 2016

Le dôme, tome 1 : La loi du dôme de Sarah Crossan



Résumé :
Les arbres ont été éliminés de la terre et l'oxygène s'est raréfiée, provoquant des millions de morts...
Les survivants ont été rassemblés sous le Dôme, sorte de bulle protectrice où un nouvel ordre s'est constitué autour d'un Etat totalitaire et d'une société, Respirer Inc. qui contrôle l'air que les habitants respirent.
Tout en haut de l'échelle sociale, se trouvent les Premiums. Riches et en bonne santé, ils méprisent les Auxiliaires, trop pauvres pour payer un impôt sur l'oxygène et donc contraints de survivre avec le peu d'air qu'ils respirent...
Alina, 16 ans, qui a rejoint la Résistance, a échoué dans sa mission à l'intérieur du Dôme.
Elle est en danger et doit fuir, à l'extérieur. Elle rencontre alors Quinn, un jeune Premium et sa meilleure amie Bea, une Auxiliaire, partis camper hors du Dôme et leur demande de l'aide...

Mon avis :
Le résumé me tentait énormément, certes je me doutais que l'histoire n'allait pas être très innovante concernant le genre littéraire du roman mais j'ai passé un très bon moment.

Dans cet univers, l'air n'existe plus. Il n'y a plus d'arbres sur Terre donc plus d'air pour respirer. Les dômes ont été créés avec de l'oxygène de synthèse, ainsi que de nombreuses contraintes qu'il faut respecter sur la consommation de cet oxygène. Alina fait partie de la Résistance mais celle-ci doit vite sortir du dôme avant de se faire attraper, elle va demander de l'aide à Quinn et à Béa pour sortir. Et tous les trois, ils vont faire de sacrées découvertes en dehors du dôme...

L'histoire est écrite par trois points de vue, ceux de Quinn, Béa et Alina. Le fait d'avoir le changement de point de vue apporte au roman un rythme soutenu. Même si les trois personnages sont ensemble, quand ils se retrouvent seuls on a plus de révélations concernant l'univers. Évidemment, l'auteure pose les bases de son univers, du coup, le début est assez lent et la dernière partie est remplie d'action.

J'ai beaucoup aimé l'univers de l'auteure, je me languis de retrouver les personnages et d'en apprendre plus. Je trouve que l'auteure a choisi un bon thème : le manque d'air. Nous détruisons les forêts et pourtant c'est grâce à elles que nous pouvons respirer, du coup, j'étais facilement prise par l'histoire et je voulais en apprendre plus sur la disparition des arbres...

Les personnages sont tous les trois attachants, ils ont tous leur caractère. Les personnages secondaires aussi sont importants. Je n'ai pas spécialement été touchée par un personnage en particulier. Tous les trois forment un bon trio que je me languis de retrouver.

En conclusion, un premier tome qui a su m'emporter facilement et rapidement. Les pages se tournent seules, le style de l'auteure est simple et fluide. Les personnages sont attachants et touchants, j'ai trouvé que ce qu'ils ressentaient en apprenant certaines choses était réel. Vivement de découvrir la suite !

Je tiens à remercier les éditions Bayard pour cette magnifique découverte !

vendredi 8 avril 2016

Le monde secret de Sombreterre, tome 1 : Le clan perdu de Cassandra O'Donnell


Résumé :
Le petit Victor ne s'entend pas très bien avec sa famille adoptive et rêve de connaître le secret de ses origines. Mais la petite Aliana lui révèle qu'il est comme elle originaire du monde des esprits et des fantômes, Sombreterre, et qu'il est le seul à pouvoir le sauver.

Mon avis :
J'avais bien aimé la trilogie Malenfer de Cassandra O'Donnell, du coup, quand j'ai vu qu'elle sortait une nouvelle trilogie, j'étais curieuse de la découvrir et surtout, je trouve cette couverture vraiment jolie et les illustrations à l'intérieur sont très belles.

Victor est orphelin, il vit chez un couple depuis qu'il est enfant. Il n'est pas comme les autres enfants car il parle aux fantômes et voit des choses qu'il est le seul à voir. Lucas, son seul et unique ami, le croit car Victor lui a prouvé que c'était vrai. Une nouvelle dans sa classe va lui apporter pas mal de réponses mais aussi beaucoup de questions surtout qu'Alina arrive un "monstre" sur son épaule qu'il est le seul à voir...

Ce livre est écrit pour les jeunes (entre 9 et 13 ans), du coup, je savais à quoi m'attendre en le lisant. Une histoire intéressante et surtout rapide, géniale et sans prise de tête. Par rapport à Malenfer, j'ai trouvé ce premier tome plus "adulte" en fait, les enfants n'ont pas des réactions qu'auraient eues les autres enfants de leur âge, je les ai trouvés plus matures.

Victor va apprendre pas mal de choses sur lui et sur le monde de Sombreterre, même si Alina ne veut pas tout lui révéler pour ne pas lui faire peur, nous lecteurs savons certaines choses que Victor ignore.
Ce qui est sûr, c'est que l'auteure entre de suite dans le vif du sujet, c'est un jeunesse donc il faut que ça soit bien rythmé. Les scènes se déroulent très vite et l'intrigue est prenante. Et évidemment, avec cette fin on a qu'une envie, c'est de lire la suite.
Comme dans Malenfer, les illustrations dans le livre de Jérémy Fleury apportent un énorme plus. On imagine encore mieux les scènes lors de la lecture.

En conclusion, un premier tome vraiment intéressant et prenant. Le style de l'auteure est fluide, les pages se tournent toutes seules. Les illustrations à l'intérieur du livre sont très belles. Et l'univers de l'auteure est très intéressant, on n'en apprend pas énormément sur Sombreterre dans ce premier tome, je me languis la suite pour en découvrir davantage.

Je tiens à remercier les éditions Flammarion pour cette magnifique découverte !

jeudi 7 avril 2016

Sword art online, tome 3 : Phantom bullet de Reki Kawahara & Abec



Résumé :
« Bande de fous… Rappelez-vous ce nom et craignez-le… Le nom de mon arme et le mien… Death Gun ! »
Un an après son retour dans la réalité, Kazuto Kirigaya, connu sous le pseudonyme de « Kirito, l’épéiste noir », se voit confier une mission dans le nouveau VRMMO à la mode, Gun Gale Online, pour enquêter sur la mort réelle de joueurs tués virtuellement à l’intérieur du jeu. Il y rencontre Shinon, une mystérieuse jeune fille déterminée à remporter le fameux tournoi Bullet of Bullets, battle royale qui déterminera le meilleur joueur de GGO. S’amorce alors pour Kirito, équipé d’un sabre laser, et Shinon la snipeuse, une chasse à l’homme mortelle dans ce monde où les revolvers ont remplacé les épées.

Mon avis :
J'ai sauté partout quand j'ai enfin eu ce tome 3 entre mes mains ! Il faut dire que l'univers de SAO m'intéresse fortement, j'aime beaucoup l'univers de Reki Kawahara et c'est toujours un plaisir de découvrir cet univers à travers les différents supports. Entre les mangas, l'animé et les romans, je suis servie et je ne m'en lasse pas. Évidemment, après la fin de Fairy Dance, je n'ai pas pu résister à découvrir cet arc en animé donc je connaissais l'intrigue du roman.

On retrouve Kirito un an après l'affaire du MMORPG Sword art online. Entre temps, il a dû sauver Asuna qui ne s'était toujours pas réveillée... Cette fois-ci, Kirito doit enquêter dans le jeu Gun Gale Online (GGO), il y a eu deux morts suspectes mais aucun indice n'a été découvert. GGO est une autre sorte de jeu car Kirito, habitué à SAO et ALO où la magie et les quêtes règnent, là, dans GGO il va devoir découvrir les armes à feu à balles réelles, les sabres lasers et de nouvelles fonctionnalités. Surtout, il va devoir apprendre les règles du tournoi de Bullet of Bullets pour découvrir qui est réellement Death Gun.

Dans ce jeu, il va faire la découverte de Sinon, une snipeuse très douée. Sinon participe aussi au tournoi BoB, elle va être d'une grande aide à Kirito dans l'apprentissage de ce nouveau jeu. D'ailleurs, il y a eu quelques scènes qui m'ont faire sourire. On rencontre Sinon aussi dans la vie réelle, Shino est âgée de seize ans, il y a cinq ans elle a vécu une situation qui l'a marquée à vie et du coup, elle veut devenir forte dans le jeu pour devenir forte dans la vie réelle. Elle et Kirito ont beaucoup de points en commun, ils se remettent en question et veulent tous les deux oublier ce qu'ils ont fait...

C'est un réel plaisir de retrouver Kirito au fil des jeux, dans ce tome il reste égal à lui-même, solitaire, intelligent mais surtout, il veut sauver tout le monde. J'aime trop ce personnage !
Sinon est plus fragile, elle ne se remet pas de ce qu'elle a vécu, c'est un personnage renfermé qui ne fait confiance à presque personne. C'est un personnage attachant que j'ai de suite apprécié.

Le style de l'auteur est simple et fluide. Beaucoup de descriptions, certaines petites longueurs mais parfois on ne se rend même pas compte que les pages tournent et j'adore. On voit très peu les anciens personnages, mais dès qu'ils sont présents c'est toujours un plaisir. Vivement le prochain de pouvoir tous les retrouver !

En conclusion, un troisième tome que je connaissais, du coup, pour moi la révélation sur Death Gun ne m'a pas surprise. Mais l'intrigue est très bien ficelée, j'ai passé un très bon moment. C'est vraiment un univers que j'apprécie énormément et j'en redemande encore et encore !

Je tiens à remercier Livraddict et les édition Ofelbe pour cette magnifique découverte !

(Cliquez sur les images pour voir les chroniques)
Tome 1
Tome 2
Tome 4

dimanche 3 avril 2016

Book Haul '53 Mars 2016


Salut,
Et voilà mon Book Haul de Mars =) Huit romans et dix comics, même si j'avoue que je n'ai pas mis tous les comics que j'ai acheté ^^

Romans :















Comics :



 Et vous, qu'avez vous acheté ou reçu ?