Mes dernières chroniques :

vendredi 30 octobre 2015

Wild riders, tome 1 : La chevauchée sauvage de Jaci Burton


Résumé :
Ce séduisant voleur est-il ange ou démon ?

Alors qu'elle vérifie la sécurité d'un musée, Lily West, détective, tombe nez à nez avec un cambrioleur : l'homme qui alimente ses fantasmes depuis des années, Mac Canfield. Mais il ne compte pas voler un simple artefact, il est à la recherche d'un virus qui pourrait causer des millions de morts. Des coups de feu retentissent à la sortie du musée, et Mac entraîne Lily dans une course effrénée pour sauver leurs deux vies, lui faisant découvrir son groupe de motards aussi sexy que dangereux, les Wild Riders. La jeune femme ignore si elle peut faire confiance à Mac, mais elle compte bien mettre le virus en lieu sûr !

Mon avis :
J'étais impatiente de découvrir ce roman car j'aime beaucoup la saga Les idoles de stade qu'elle a écrite. Cette romance étant classée "Suspense" j'avais hâte de me lancer.

Lily est détective, Mac est le bad boy. Lily doit tester la surveillance d'un musée, une moto s'approche du musée. Lily compare la silhouette de l'homme à Mac, son amour d'enfance d'il y a dix ans. Mais plus elle l'observe, plus elle se rend compte que c'est lui. Mac cambriole le musée et Lily veut absolument récupérer l'objet... La course commence !

Dix ans qu'ils ne se sont pas vus, ils ont des choses à se dire, ça c'est claire ! Lily étant d'une famille aisée avec un père connu, elle était promise à suivre les traces de son père mais voulant devenir flic, elle fait tout pour poursuivre ses rêves même quand son père lui met des bâtons dans les roues. C'est une fille avec du tempérament, elle ne se laisse pas faire facilement.
Mac est loin du petit cambrioleur de voiture, son métier est secret, d'ailleurs, Lily ne comprend pas pourquoi il lui cache tant de choses. Mais elle arrive à percer sa carapace petit à petit.

On est vite pris dans l'intrigue, un bon rythme de lecture jusqu'à ce que les scènes de sexe prennent le dessus. J'avoue ne pas être contre mais l'intrigue n'avance pas à cause de ça, du coup, on stagne un peu. L'auteure aurait dû plus approfondir son intrigue que la relation entre les deux personnages.

Le style de l'auteure est fluide, j'ai retrouvé le même style que dans l'autre saga. C'est un livre qui se lit rapidement. J'ai bien apprécié le dénouement. Leur relation évolue d'une belle façon et surtout, on apprend pas mal de choses sur la mission de Mac. De plus, l'auteure a su attiser ma curiosité.

En conclusion, l'intrigue aurait méritée d'être plus approfondie. Les personnages sont touchants et le msytère est gardé jusqu'au bout. La relation est parfois mise trop en avant, j'aurai voulu plus de suspense. J'ai quand même passé un bon moment et je lirais les autres tomes avec plaisir.

Je tiens à remercier les éditions Milady pour cette découverte.

jeudi 29 octobre 2015

Tout ce que je désire d'Anna Pavignano


Résumé :
«Comme tu es beau ! Ils se regardent. Lui, devant, assis dans le fauteuil en cuir. Elle, debout, derrière, au-dessus de lui. Ils se sourient dans le miroir. Fabio lève les bras avec lenteur, prend le doux visage de Michaela entre ses mains. Le miroir reflète chacun de leurs mouvements. - Toi aussi, tu es belle, répond-il dans un souffle. Fabio renverse la tête en arrière, Michaela baisse la sienne vers lui. Attend un instant. Avec délicatesse, il l'attire un peu plus bas et pose sa bouche sur la sienne. Le premier baiser qu'ils échangent est un baiser à l'envers.» Depuis qu'il a croisé Michaela, la vie de Fabio n'est plus la même. Plus rien n'existe, ni les cours, ni les parents, ni le déambulateur. Au lycée, chez lui, dans la rue, partout et tout le temps, il n'a plus qu'elle en tête : Michaela. Les deux jeunes gens sont prêts à tout pour rester ensemble. Personne ne pourra se mettre en travers de leur amour, sinon ils partiront.

Mon avis :
Je l'ai lu quand j'étais en vacances et j'ai bien fais car l'histoire est intéressante mais trop survolée à mon goût.

Fabio est un jeune homme de dix-sept ans qui est handicapé, il doit marcher avec un déambulateur. Ce handicap le démoralise car il ne peut pas faire les choses basiques que font les autres adolescents.
Michaela travaille dans le salon de coiffure de sa mère, elle a du arrêter l'école car sa famille à besoin d'argent.
Tous les deux vont commencer une histoire, mais leurs parents vont s'en mêler car ils sont opposés à cette relation....

Évidemment, l'arrivée de Michaela dans la vie de Fabio va le chambouler, pour une fois, il voit la vie d'une autre façon, il commence à être heureux.
L'auteure a pris un risque en utilisant la troisième personne du singulier, personnellement, je pense que l'utilisation du point de vue alterné entre les deux personnages auraient été plus approprié. On survole l'histoire, je n'ai pas réussi à m'imprégner comme il faut et je ne me suis pas spécialement attaché aux personnages.

Sinon, c'est une lecture détente, ça se lit très vite, la lecture est agréable. L'histoire d'amour est prenante. Je voulais savoir comment ce livre allait se terminer et je ne suis pas déçue.

En conclusion, un livre parfait pour les vacances, c'est sans prise de tête. J'ai été prise dans l'histoire même si je n'ai pas réussi à me l’approprier complètement. Ce n'est pas un livre parfait, mais il est intéressant au niveau du handicap de Fabio.

Je tiens à remercier les éditions Bayard pour cette découverte !

mercredi 28 octobre 2015

Cendrillon de Disney


Résumé :
« J’ai un secret à te dire, un grand secret, qui t’aidera à traverser toutes les épreuves de la vie. N’oublie jamais : Aie courage, et sois gentille. Tu possèdes davantage de gentillesse dans ton petit doigt que la plupart des gens dans tout leur corps. C’est là un pouvoir. Un pouvoir plus important que tu ne le croise. La gentillesse va de pair avec la bonté. Et la bonté apporte le bonheur. Aie du courage et sois gentille. Me le promets-tu ?
- Je vous le promets, mère. »

Mon avis :
Qui ne connaît pas l'histoire de Cendrillon ? Quand j'étais enfant, les Disney étaient mes dessins animées préférés, ils le sont toujours mais j'ai moins le temps pour les regarder... Ça fait des années que je n'ai pas vu ce dessin animé donc je me suis dis que retrouver les personnages, l'histoire en lisant serait une bonne chose et j'ai bien fais.

Ella vit un rêve éveillée. Elle vit dans une ferme avec ses parents - sa mère ne travaille pas et son père est un marchand donc souvent absent - et les domestiques. Elle est adorée de tout le monde, c'est une jeune fille attendrissante mais naïve. Sa mère décède et son père ne voulant pas qu'Ella soit élevé sans mère décide de se remarier, sauf que la dame et ses deux filles ne sont pas aimables...

Le livre est beau, la couverture est soft et belle. L'intérieur du roman est qu'à lui, assorti à la couverture. Je trouve que le bleu apporte un plus dans l'histoire féerique de Cendrillon.
On est pris dans ce conte, n'ayant jamais lu le véritable conte écrit pour les frères Grimm, je suis très intéressée de découvrir tous les originaux.

Encore une fois, Anastasia et Javotte sont deux pestes. Rien ne peu arranger les avis que j'ai sur ses deux filles. Heureusement que Cendrillon rencontre le prince charmant...

En conclusion, j'ai aimé redécouvrir ce conte. Un beau livre que j'ai apprécié lire. Ce qui est sur c'est si vous aimez Cendrillon ce livre est fait pour vous. Sinon, c'est une belle façon de découvrir l'histoire de Cendrillon !

Je tiens à remercier les éditions Hachette pour cette magnifique découverte !

mardi 27 octobre 2015

Oniria, tome 2 : Le disparu d'Oza-Gora de B.F. Parry


Résumé :
Pour sauver son père, Eliott doit retrouver son double dans le monde fantastique d’Oniria. Eliott est parvenu à rencontrer le Marchand de Sable, dans son Palais de verre enchanteur et futuriste. Mais cette rencontre ne tient pas toutes ses promesses : le Marchand de Sable, aussi bienveillant et ingénieux soit-il, se révèle impuissant à aider Eliott. Il lance néanmoins le jeune Créateur et ses amis sur la piste d’un certain Jabus qui a choisi de mettre ses talents au service du mal. Jabus a disparu quelques mois auparavant, emportant avec lui de quoi faire des expériences terrifiantes… Il semble bien que le père d’Eliott soit celui sur lequel il s’acharne ! Mais où les trouver Jabus dans l’immensité d’Oniria ? Comme si cela ne suffisait pas, Eliott a une autre préoccupation en tête… Libérer Aanor, prisonnière de La Bête, qui veut l’épouser ! Toute l’équipe des rebelles le supplie de ne rien tenter : Eliott doit rester caché, c’est une question de vie ou de mort. Mais Eliott est trop têtu pour renoncer, et ne peut abandonner Aanor à son triste sort…

Mon avis :
Oniria est un univers que j'ai beaucoup apprécié découvrir dans le premier tome. L'histoire est vraiment intéressante. Encore une fois j'ai été emporté par Eliott dans le monde des rêves !

Eliott a enfin réussi à rencontrer le Marchand de Sable, mais celui-ci ne peut pas l'aider. Il va l'envoyer à la recherche de Jabus, mais voilà, entre temps la princesse Aanor est enlevée par le pire cauchemar d'Oniria - redouté de tous. Elioot va-t-il réussir à sauver Aanor et son père ?

Dans ce second tome, l'action est bien présente. Eliott, Farjo et Katsia n'ont pas le temps de souffler. Ce trio est formidable, on rigole bien avec eux surtout avec Katsia qui n'arrête pas de râler.
J'adore voyager dans Oniria avec eux. Personnellement, je suis tellement prise dans l'histoire que je ne réfléchis pas et du coup, toutes les révélations de l'auteure sont pour moi des surprises.

Encore une fois la magie d'Oniria a su m'emporter, d'ailleurs, Eliott passe beaucoup trop de temps à Oniria et ça se répercute dans sa vie réelle.

En conclusion, le premier tome posait les bases, dans celui-ci on est en plein dans l'action. Il se lit rapidement tellement qu'on est emportait dans l'histoire. Vu que je me suis attachée aux personnages dans tome un, c'est un plaisir de les retrouver et d'ailleurs, je me languis de découvrir leurs prochaines aventures dans le prochain tome. Une saga jeunesse que je recommande fortement.

Je tiens à remercier les éditions Hachette pour cette magnifique découverte. 

(Cliquez sur les images pour voir les chroniques)
Tome 1
Tome 3
Tome 4

lundi 26 octobre 2015

Le manoir aux secrets de Camille Brissot


Résumé :
Rien ne fait peur à Pepper. Et elle se battre... Armand, lui, est maigre et peureux. Mais il peut se transformer en araignée pour se faufiler partout sans se faire repérer. Quand tous deux apprenent que le vieux manoir près du cimetière serait hanté, ils s'y précipitent...

Mon avis :
Premier roman de la collection Heure noire jaune chez les éditions Rageot. En tout cas, ce premier roman m'a convaincu !

Armand est gentil mais peureux. Heureusement que son amie Pepper est là car elle le sauve souvent de situations embarrassantes. Pepper est plus fonceuse du coup, Armand se fait tout le temps embarquer et cette fois-ci c'est direction le manoir de Mme Mesmer, une dame âgée qui ne sort pas de chez elle...

Les deux personnages vont vivre une belle aventure. Il faut dire qu'Armand peut se transformer en araignée... J'ai beaucoup apprécié cette idée. D'ailleurs, à la fin on apprend des choses sur le côté fantastique du livre qui sont très intéressantes.

L'enquête des personnages est captivante. J'ai trouvé que l'intrigue était très bien ficelée. Le suspense est à son comble, certes, c'est un livre destiné aux lecteurs à partir de dix ans mais j'ai vraiment passé un bon moment.

En conclusion, un petit livre qui fait passer un bon moment. Une intrigue captivante avec des personnages attendrissants.

Je tiens à remercier les éditions Rageot pour cette découverte.

Le livre de toutes les réponses sauf une de Manon Fargetton


Résumé :
On l'appelle le Livre des réponses.
Il vient de la nuit des temps.
S'il brûle, il renaît de ses cendres.
Il répond à toutes les questions.

Mon avis :
J'ai commencé ce livre en sachant qu'il n'allait pas durer longtemps. Vu que c'est un livre pour les jeunes, je me suis dis qu'il ne fallait pas trop en demander car tout va aller très vite et je ne voulais pas ressortir de ce livre frustrée.

C'est la rentrée pour Bérénice et comme chaque fois, c'est un jour qu'elle a horreur. C'est un personnage timide qui n'aime pas être le centre de l'attention mais son nom de famille n'arrange pas les choses : Lamort. Mais cette année, elle n'est pas la seule : Pandora Hurlevent, Bérénice n'est pas la seule avec un nom de famille bizarre. Toutes les deux vont se rapprocher. De plus, un jeune garçon dénommé Lazare va les aider à se repérer dans le bahut. Un trio est né...

Ce trio est beau, une amitié sincère s'est créé entre eux. Lazare m'a bien plu comme personnage, d'ailleurs, tous les personnages sont touchants, même les parents qui sont secondaires.
Le côté fantastique de l'histoire est vraiment prenant, ça apporte un gros plus, ça captive énormément. C'est un petit livre mais pleins de sujets sont abordés.

En conclusion, un livre a mettre entre les mains des jeunes dès dix ans. Le fantastique est très intriguant, les personnages touchants. Un style fluide et simple, les pages se tournent seules.

Je tiens à remercier les éditions Rageot pour cette magnifique découverte !

jeudi 22 octobre 2015

Sword Art Online, tome 2 : Fairy dance de Reki Kawahara


Résumé :
« Bienvenue dans ALfheim Online »
Kazuto Kirigaya, plus connu sous le pseudonyme de Kirito, revient sain et sauf de sa quête de la forteresse d’Aincrad, alors qu’Asuna « l’Éclair Fulgurant », la fille dont il est tombé éperdument amoureux à l’intérieur de SAO ne se réveille malheureusement pas de son long coma...
Kazuto se rend à l’hôpital autant qu’il le peut pour veiller sur elle, soutenu par sa soeur Suguha. C’est lors d’une de ces visites que Kazuto apprend de la bouche même de Nobuyuki Sugô, un ingénieur-programmeur, que ce dernier est sur le point de se marier avec Asuna sans attendre son réveil.
Au même moment, Agil, un ancien compagnon de lutte de Kazuto, lui signale qu’un avatar ressemblant étrangement à Asuna, serait retenu prisonnier dans un nouveau VRMMO qui fait fureur : « ALfheim Online » !

Mon avis :
Un second tome que j'attendais impatiemment. A la base, je voulais lire le roman avant de voir l'animé et de lire le manga mais je n'ai pas pu résister à connaître la suite des aventures de Kirito, du coup, j'ai commencé l'animé et ensuite j'ai lu les mangas. Encore une fois, le roman apporte un plus car il y a plus de détails et des passages supplémentaires.

Kirito est sorti d'Ancraid, malheureusement Asuna non. Kirito va la voir souvent à l’hôpital en espérant qu'elle se réveille. Personne ne sait pourquoi elle et d'autres joueurs ne se sont pas réveillés. Un matin Kirito reçoit un message d'Agil contenant une photo. Un personnage d'un jeu vidéo nommé "ALfeihm Online" qui ressemble énormément à Asuna... L'aventure de Kirito continue !

Kirito va faire la rencontre de Leafa. Elle va l'aider dans son périple, j'ai trouvé ce personnage très intéressant et touchant. C'est un des personnages les plus fort dans ce jeu. Kirito a eu de la chance de tomber sur elle car elle connaît beaucoup de choses pour l'aider.

Reki Kawahara a changé de style. Dans le premier tome il y avait deux parties, dans celui-ci, l'histoire dure tout le roman et j'ai beaucoup apprécié. ALfheim Online est un très joli jeu vidéo.
Ce que j'ai beaucoup apprécié dans ce tome c'est l'alternance entre jeu vidéo et la vie réelle. Vu que les personnages ne sont pas coincés, on peut les voir évoluer aussi en vrai. De ce fait, je trouve qu'on s'attache encore plus aux personnages.

Le fait d'avoir des images de certaines scènes dans le roman rend l'ouvrage très beau et l'imagination est plus forte lors de la lecture. Assez de détails et des images dans un livre, je suis pour !

L'intrigue est vraiment prenante, l'auteur lâche une bombe du coup, on veut arriver à la fin du roman pour connaître le dénouement. On est pris dans l'histoire très rapidement.

En conclusion, un très bon second tome. Une nouvelle intrigue vraiment prenante. Les personnages sont touchants, j'ai apprécié les rencontrer et apprendre à les connaître. Vivement le prochain roman pour découvrir de nouvelles aventures avec Kirito et les autres.

(Cliquez sur les images pour voir les chroniques)
Tome 1
Tome 3
Tome 4

mardi 20 octobre 2015

Enigma, tome 2 : Connexions de Johan Heliot


Résumé :
Jumeaux américains, Véra et Théo débarquent à Paris sur les traces de leur mère Enigma, hackeuse et lanceuse d’alerte poursuivie par les services secrets de plusieurs pays.
Mais dès leur arrivée, ils sont séparés et leur père enlevé. Bientôt Véra découvre que sa mère a participé à un étrange programme de recherches militaires. Et elle a parfois l'impression de pénétrer dans l'esprit de Théo...

Mon avis :
J'ai eu du mal à me remettre dans l'histoire mais au fil de la lecture je me suis remémorée l'histoire du premier tome.
Les jumeaux Véra et Théo n'ont pas encore fini d'être dans la galère sur que dans ce tome ils sont séparés...

On va faire beaucoup de découverte dans ce tome, plusieurs surprises d'ailleurs. Encore un roman très bien rythmé, Johan Heliot a un style d'écriture simple et fluide. C'est un livre qui se lit rapidement. L'intrigue est très bien ficelée, je la trouve vraiment très intéressante.

En conclusion, un second très prenant. Mon avis est court car c'est un deuxième tome, du coup, je ne veux pas spoiler le premier ni le deuxième tome. Il se passe énormément de chose dans ce tome-ci que c'est dur décrire sans dévoiler l'intrigue... Une trilogie vraiment intéressante, maintenant, je me languis de lire le dernier tome !

Je tiens à remercier les éditions Rageot pour cette belle découverte !

(Cliquez sur les images pour voir les chroniques)
Tome 1
Tome 3

lundi 19 octobre 2015

Bilan '41 Septembre 2015



Bonjour !
Il est temps de publier mon bilan de Septembre ! Après un mois d'Août catastrophique, Septembre fût bien bénéfique pour faire baisser ma PAL avec onze romans de lus, dix bande-dessinées et deux lectures en cours !

Livres lus :




Tout ce que je désire d'Anna Pavignano (233 pages)

Le noir est ma couleur, tome 4 : L'évasion d'Olivier Gay (282 pages)

Take a chance d'Abbi Glines (292 pages)

Cendrillon de Disney (268 pages)

Alice Crane, tome 1 : Les corbusards de N. M. Zimmermann (394 pages)

Les idoles du stade, tome 6 : Le tour de chauffe de Jaci Burton (472 pages)

Lune de miel & gueule de bois de Jane Graves (452 pages)

J'aime Hollywood de Lindsey Kelk (474 pages)

Ashrel, tome 2 : Wesconda de Valp (48 pages)

Ashrel, tome 3 : Tanatis de Valp (48 pages)

Ashrel, tome 4 : Le cercle noir de Valp (48 pages)

Rhapsody, tome 2 : Scaramouche ! Scaramouche ! de Rutile & Kappou (48 pages)

Zombillénium, tome 1 : Gretchen d'Arthur de Pins (48 pages)

Luuna, tome 4 : Pok-Ta-Pok de Nicolas Keramidas & Crisse (48 pages)

Luuna, tome 5 : Le cercle des miroirs de Nicolas Keramidas & Crisse (52 pages)

Luuna, tome 6 : Le reine des loups de Nicolas Keramidas & Crisse (48 pages)

Alisik, tome 1 : Automne de Helge Vogt & Hubertus Rufledt (88 pages)

Alisik, tome 2 : Hiver de Helge Vogt & Hubertus Rufledt (88 pages)

Drew Fable, tome 4 : Quatre ans plus tard de Monica Murphy (410 pages)

Le manoir aux secrets de Camille Brissot (189 pages)


Lectures en cours :
Aeternia, tome 2 : L'envers du monde de Gabriel Katz (151 pages)

Je suis Ant-man de Collectif (139 pages)

Total : 4 363 pages ! Un très bon mois de Septembre =) !!! Ma PAL a bien baissé. J'espère qu'Octobre sera pareil.

vendredi 16 octobre 2015

Aeternia, tome 2 : L'envers du monde de Gabriel Katz


Résumé :
C’est l’heure du duel décisif entre les deux camps qui s’entredéchirent pour la cité mère de Kyrenia. Deux champions vont s’affronter sur le sable de l’arène, un combat qui peut faire basculer le destin d’un peuple entier.
Déchirée par les luttes de pouvoir, la plus grande cité du monde est au bord de la guerre civile. Le culte millénaire de la Grand déesse, menacé par celui d’Ochin qui se répand comme un raz-de-marée, n’a plus qu’un recours : la violence. Entre complots, combats et trahisons, chacun lutte pour sauver sa place et parfois sa vie…

Mon avis :
Un deuxième tome que je me languissais de découvrir depuis la fin du premier. Évidemment, Gabriel Katz est connu pour être un auteur sadique et ce diptyque le prouve complètement.

Le culte d’Ochin prend de l’ampleur sur la Grande Déesse. Kyrénia est la cible parfaite pour ce nouveau culte. Un duel est organisé entre les deux religions. Mais Ochin est privée de leur champion, ils vont devoir en trouver un autre. La guerre civile est proche, le Temple se doit de réagir. Qui va l’emporter ?

J’avoue qu’au début du roman j’ai été perdu, je me rappelais que la fin du premier était horrible, mais quand j’ai commencé ce livre, j’ai du retourner lire le dernier chapitre pour être bien sur car l’auteur m’avait mis le doute.
Dans ce second tome, Desmeon est mis en avant. C’est un personnage que j’avais beaucoup apprécié dans le premier tome, surtout que tout le monde l’appelle le Danseur et que dans ce tome on comprend mieux pourquoi. C’est un personnage avec beaucoup d’humour, il prend les choses un peu à la légère du coup, il a toujours des réparties amusantes. Dès le début, il a su me touchait et je suis très contente d’en avoir appris plus sur lui.
On suit encore l’histoire du point de vue de Varian. Jeune homme croyant à la Déesse plus de que tout, va très vite se rendre compte de certaines choses… J’aime beaucoup le fait de suivre Varian, de ce fait, on voit ce qu’il se passe dans le Temple.
Par contre, cette *bip* de Nessirya, elle m’a gonflé ! C’est rare que je n’aime pas un personnage, mais elle, c’est normal !
Encore une fois l’auteur a su me captiver avec ses personnages. Desmeon est un des personnages que j’apprécie beaucoup.

Le style de Gabriel Katz est toujours aussi prenant. Dès le début je plonge dans ce roman avec une énorme envie. Sauf qu’entre temps j’ai dû lire un autre livre, du coup je l’ai mis en pause. Dès que je l’ai repris, je n’arrivais pas à me remettre dedans mais dès le deuxième chapitre, c’est bon c’est parti ! De plus, l’intrigue est prenante. Et les révélations s’enchaînent !

En conclusion, j’ai passé encore un bon moment grâce à Gabriel Katz ! Un diptyque fantasy que j’ai beaucoup apprécié. Le conflit entre les deux religions est très intéressant, les revirements de situations sont prenants et les personnages très attachants – sauf une évidemment !

Je tiens à remercier Livraddict et les éditions Scrineo pour cette découverte !

(Cliquez sur l'image pour voir la chronique)
Tome 1

mercredi 14 octobre 2015

U4 : Yannis de Florence Hinckel


Résumé :
"Je m'appelle Yannis. Mes parents et ma soeur sont morts sous mes yeux. Depuis, leurs fantômes m'accompagnent partout. Il faut que je quitte Marseille avec mon chien, sinon je vais devenir fou. Je n'ai plus qu'un espoir : arriver à temps au rendez-vous, à Paris."

Yannis, Stéphane, Jules, Koridwen ont entre quinze et dix-huit ans. Ils ont survécu au virus U4, qui a décimé quatre-vingt dix pour cent de la population mondiale. Ils ne se connaissent pas, mais ils se rendent pourtant au même rendez-vous.

Mon avis :
La saga U4 fait parler d'elle en ce moment car elle est écrite par quatre auteurs où les livres sont complètement indépendant. Quatre auteurs, quatre personnages, quatre histoires !

J'ai commencé la saga par Yannis. Ce jeune homme vit à Marseille, U4 est un virus qui a décimé tous les adultes et enfants. Par contre, les adolescents entre quinze ans et dix-huit ans ont survécu... Ayant perdu sa famille Yannis décide d'aller à un rendez-vous à Paris. Marseille - Paris, c'est parti ! Yannis, accompagné de son chien Happy vont traverser la France !

Que serait un monde sans les adultes ? Je pense que ça serait la loi du plus fort et dans ce livre c'est prouvé. Tout au long de cette histoire on se pose beaucoup de questions : Pourquoi les adolescents ont survécu ? Qu'est-ce que le U4 ?... et d'autres questions mais je ne veux pas spoiler !

Yannis a su m'emporter avec lui dans son aventure. Le chemin est long et il a rencontré énormément d'embûche. Personnellement, le plus qui m'a touché c'est Happy. Tout au long du livre il protège son maître et toute l'histoire je me suis fais du soucis pour lui. Yannis est très sensible concernant l'humanité. Malgré ce qu'il a vu, il continu de croire que l'Homme est bon.

Je découvre Florence Hinckel avec ce livre. Je trouve qu'elle ne prends pas quatre chemins pour nous raconter l'histoire. Tout se déroule très vite, je voulais découvrir ce qu'il allait advenir de Yannis dès le début du roman. On veut les réponses à nos questions !

Dans le roman, on rencontre les autres personnages des autres livres, du coup je me demande si les quatre auteurs se sont mi d'accord pour les histoires en communs et du coup, on aura surement des passages identiques. Je me languis de lire les autres pour le savoir.

Par contre, pour le dénouement, je suis sceptique. Je suis restée sur ma faim. Certes, je trouve la fin bien pour Yannis mais je trouve qu'elle a un goût d'inachevé. Comme si Yannis n'avait pas fini son aventure... Je ne sais pas comment seront les autres mais je verrais.

En conclusion, c'est le premier livre que je lis et l'univers m'a beaucoup plu. Comme on rencontre les autres personnages lors du roman, ça donne envie de lire les autres pour découvrir leur aventure ! Laissez vous tenter par un roman et vous verrez que les autres vont suivre.

Je tiens à remercier Babelio et les éditions Nathan et Syros pour cette belle découverte !

(Cliquez sur l'image pour voir la chronique)
Tome 2